Ford ne veut plus de carbone en 2050

Changement climatique, développement durable, Ford est plein dedans. Le code devenir neutre en carbone en 2050.

 

 

Ford Motor Company a annoncé, dans son 21e rapport sur le développement durable, son ambition de réaliser la neutralité carbone à l’échelle mondiale à l’horizon 2050, tout en fixant des objectifs intermédiaires pour faire face à l’urgence du changement climatique.

La neutralité carbone signifie atteindre zéro émission de dioxyde de carbone en équilibrant l’émission du carbone et son élimination. Pour réaliser cet objectif, Ford, seul constructeur automobile américain qui s’engage à réduire ses émissions de CO2, en ligne avec l’accord de Paris, va cibler trois domaines qui représentent environ 95% de ses émissions de CO2, l’usage des véhicules, la base d’approvisionnement et les installations de l’entreprise.

 

Electrification des véhicules et énergie circulaire

 

À ce jour, Ford investit plus de 11,5 milliards de dollars dans les véhicules électriques d’ici 2022, dont la Mustang Mach-E, le fourgon commercial Transit VE et le camion  F-150.

Le constructeur est également en bonne voie pour atteindre son objectif d’alimenter toutes ses usines de fabrication avec 100% d’énergie renouvelable d’origine locale d’ici 2035, ce qui signifie que l’énergie proviendra de sources qui se régénèrent naturellement – comme l’énergie hydroélectrique, géothermique ou éolienne et solaire.

Outre l’électrification de ses véhicules, Ford a également recours à l’économie circulaire (mousse de soja pour les sièges, nouveau matériau composite à base de pellicule de grains de café pour la conception de pièces de véhicules…) pour éviter que des centaines de millions de tonnes de dioxyde de carbone soient relâchées dans l’atmosphère.

 

LIRE AUSSI :

Le paiement mobile pour faire le plein

laissez un commentaire