France. Les pharmaciens autorisés à effectuer des tests rapides

En France, et à partir de ce samedi, les pharmaciens sont autorisés à réaliser des tests rapides qui permettent de vérifier si un individu a été exposé au virus et a développé une réponse immunitaire.

Jusque là ces tests dits d’orientation diagnostique (TROD) ne pouvaient être réalisés que par un laboratoire d’analyses médicales. Avec la parution d’un arrêté au Journal officiel, les pharmaciens sont autorisés jusqu’au 30 octobre à réaliser ces tests  qui permettent de savoir, en quelques minutes, si l’on a fabriqué des anticorps contre le nouveau coronavirus. Les tests consistent en le prélèvement  d’une goutte de sang  et la mettre en contact avec un réactif. Le résultat apparaît en quelques minutes.

En cas de résultat positif, la confirmation doit se faire en laboratoire afin de préciser si le virus est toujours présent dans l’organisme et donc, de déterminer s’il y a risque de contaminer d’autres personnes.

laissez un commentaire