Grâce au Roi

 

Par Ahmed Charaï

 

Le Maroc sort grandi de la crise du coronavirus. La réaction a été immédiate, efficace, mais surtout humaniste, c’est le seul pays qui, contrairement à des superpuissances, a choisi de privilégier les soins aux personnes les plus âgées et c’était sur instructions du Roi.

Le Maroc sort grandi parce qu’à l’annonce du confinement, le peuple a été très discipliné non pas par panique, mais parce qu’il a compris que le Roi, dans son rôle protecteur, le lui demandait.

Cela dépasse les relations institutionnelles, cela relève de la relation personnelle. Alors qu’il était Prince héritier, Sa Majesté Mohammed VI a initié une opération Ramadan. Ce souci pour les plus démunis, qui a donné naissance à l’Initiative Nationale de développement humain (INDH) est un marqueur du règne, certes, mais surtout, le socle d’un lien personnel affectif, très fort.

La monarchie, en tant qu’institution, a toujours été l’institution pivot au Maroc. Mais chaque Roi, parce qu’il est à la fois le représentant de l’institution et l’incarnation de la Nation, a imprimé son empreinte. Feu Hassan II a construit l’État moderne, les Marocains le respectaient en tant que symbole, en tant qu’incarnation de la Nation.

Ce qui a changé, c’est que par son attitude naturelle, sa sollicitude, son empathie, le Roi Mohammed VI a réussi à établir une relation respectueuse, sans être obséquieuse, avec l’ensemble des citoyens.

Cela s’est transformé en un lien sentimental profond. Les attentions envers les handicapés, qu’il n’hésite pas à embrasser, à leur témoigner d’une affection particulière, les pauvres, les très pauvres, ont fait de lui un membre de leurs familles.

Le Roi est l’incarnation du pouvoir, dans le respect de la constitution, mais il est aussi, pour les Marocains, l’incarnation de l’empathie, de l’humanisme.

Cette relation fusionnelle donne au Maroc une force exceptionnelle.

Dans les épreuves à venir, la crise économique et sociale que le monde connaîtra, le Maroc pourra s’appuyer sur cette relation entre Le Roi Mohammed VI et tout un chacun.

C’est un atout extraordinaire !

laissez un commentaire

Commentaires (2)
  1. Belhajilali

    Ce n’est pas pour rien que la meute occidentale,surtout de gauche mais aussi certains prédateurs ,nostalgiques de droite du triste vieux temps,continuent de s’user les méninges contre la monarchie marocaine. Déjà à la veille de la décolonisation du Maroc, celui qui avait su tromper son entourage sur sa vraie nature,Mitterrand ,au flair colonialiste aiguisé ,avait pressenti tout le risque que courrait la France si elle touchait à feu Mohammed V et,effectivement,ce fut le déclenchement du « début de la fin »:le peuple se leva comme un seul homme contre la puissance d’occupation au lendemain de la déportation du souverain.Ce n’est donc guère étonnant que SM Mohammed VI persévère sur la même voix:montrer au peuple toute l’estime que la monarchie lui a toujours témoignée en se tenant à l’écoute ,tout proche de toutes les couches de la nation,prêt à agir pour résoudre ses problèmes.Je ne crois pas exagérer en affirmant qu’ailleurs,on nous envie l’action royale au point qu’un journal de pays voisin tirait un jour : »majesté si vous nous adoptions… »

    Répondre
  2. Belhajilali

    Désolé.Je veux dire(un journal de pays voisin tirait un jour: »majesté si vous nous adoptiez ». )

    Répondre