Israël-Soudan. Le troisième accord de paix est dans la boîte

Donald Trump lors de l’annonce de l’accord Israël-Soudan à la Maison Blanche

Le troisième pays à signer un accord de paix avec Israël est le Soudan. C’est fait. On avait commencé à parler du Soudan juste après le premier accord avec les Emirats et le Bahrein.

C’est Donald Trump qui a fait l’annonce à la maison blanche où il a discuté au téléphone (en haut parleur) avec le premier ministre soudanais Aballah Hamdok, en présence de journalistes

Du temps des islamistes et de Omar Al Bashir, le Soudan collaborait avec l’Iran et l’aidait à passer « des armes dangereuses au Hamas », à Gaza, a dit Benyamin Netanyahu le premier ministre israélien qui a annoncé la visite d’une délégation à Khartoum pour peaufiner les accords.

Il a aussi annoncé que d’autres pays arabes vont rejoindre le mouvement. Grands perdants de cette nouvelle situation, la Turquie, le Qatar et l’Iran. La Turquie était proche de Omar Bashir qui l’a autorisée à implanter une base militaire sur son territoire.

laissez un commentaire