La CNSS va frapper. Ramid bientôt devant le procureur?

L’étau se resserre sur Ramid

 

Selon notre confrère Rue20 qui se réfère à des sources dignes de foi, le directeur général de la CNSS aurait envoyé des inspecteurs aux bureaux des avocats Mustapha Ramid et Mohamed Amekraz enquêter sur leurs relations avec la Caisse nationale de sécurité sociale. Ou l’absence de relations, puisque les deux n’ont jamais déclaré leurs employés.

 

Les inspecteurs établiront donc un rapport. Comme la procédure le prévoit, le directeur général pourra décider après si les dossiers des deux ministres avocats devront être soumis au procureur.

On entrera alors dans la phase judiciaire. Même si Amekraz est accouru pour adhérer à la CNSS, cela n’empêche pas sa poursuite. Quant à Ramid, il s’accroche toujours à son poste.

Pas question de démissionner malgré le scandale qui a révolté les Marocains. Pour le PJD, le parti islamiste des deux ministres, il est toujours paralysé et son patron qui est aussi chef du gouvernement, est toujours muet.

Que peut-il dire? Il a aussi un cabinet de psychiatre et des élus se posent la question s’il est en règle avec la loi du travail. Les islamistes qui ont promis aux Marocains de gouverner selon la loi de Dieu, n’ont respecté ni la loi de Dieu ni les lois des Hommes.

laissez un commentaire

Commentaires (32)
  1. hassane

    cessez de nous prendre pour des canards,vous savez très bien qui préside le comité de la cnss,c’est son collègue autre bafoueur des droits du travail amekraze,c’est comme pour ce conseil de probité(ya hassera)des péjidiens présidé par ce rmid qui a convoqué une réunion pour discuter du cas rmid mais sans la présence de l’intéressé,alors qu’en sera-t-il de amekraze?l’unique solution pour ce deux hypocrites c’est qu’ils déposent leur démission ainsi que tout leur parti de l’injustice et du sous-développement

    Répondre
  2. Hamza

    L’acharnement médiatique compréhensible contre ces ministres du PJD est de nature à leur procurer une promotion extraordinaire comme de pouvoir partir avec deux pensions chacun comme le « frère Benkirane ».Les barbus sont toujours les maîtres du jeu en attendant les futurs élections.Seuls sont heureux les citoyens qui ont renoncé à essayer de comprendre…

    Répondre
  3. Mostafa

    Pour les pjdistes la cnss les impôts c’est la bidaa. Ce qui compte pour eux c’est le pouvoir ensuite l’application de la chariaa les musulmans payeront la zakate et les nons musulmans la jizia
    Le problème est un problème de principe et de culture.

    Répondre
  4. Charaf

    Loi de dieu est à chacun envers son créateur quand à la loi des hommes doit s’appliquer pour créer un monde d’égalitétait de fraternité et de justice sociale.pour moi elle doit été irréprochable et sans détour qu’il soit Ramid ou autre ;enfreindre la loi c’est se foutre de la gueule de 35 millions de marocains.c’est l’occasion pour la justice de prapper de mains de fer ces nouveaux bourreaux qui humilié la justice et les institutions marocaines et sont de surcroît les premiers MOUCHARRI3IINES .

    Répondre
  5. abidy née faucheret

    trop de corruption entraîne le pays vers la chute et s’appauvrit de jour en jour au bénéfice de tous ces HORS LA LOI qui ne se soumettent à aucune loi que la LEUR.

    Répondre
  6. Seneque

    Et après ? Jamais ministre ne fut jugé depuis 3liwa et on connait la suite.

    Répondre
  7. bendali

    j’ai hâte de voir disparaître à jamais de ces commerçants de la religion jamais le Maroc n’a connu une horde d’hypocrites

    Répondre
  8. Abdelhalim Chafiq

    S’il s’avère vrai que des ministres islamistes ,de surplus très médiatisés dans les différents gouvernements PJD contreviennent aux lois du pays, la confiance sera perdue aux yeux du peuple . Il faudra tirer au clair cette affaire et frapper très forts pour qu’il n’y’est pas deux poids deux mesures. Ce pour la loi et pour donner une leçons à ceux qui se croient au dessus des lois.

    Répondre
  9. Bachi

    SCANDALE après SCANDALE.
    Quelle HONTE, nos Sinistres du p j d ont donné le mauvais exemple depuis leur arrivée aux commandes de ce pays. Benkirane a laissé un heritage , un TESTAMENT plein d’hypocrisie à ses troupes.
    LA LOI C’EST LA LOI POUR TOUS, SANS EXCEPTION, T’AS COMMIS CRIME, TU DOIS PAYER.

    Répondre
  10. Badir

    Ces deux ministres absolument doivent quitter le gouvernement
    La loi ,l’éthique et la symbolique les obligent à le faire

    Répondre
  11. Abdallah

    صانع القانون خارقه
    نتأسف أن يكون وزيران في حكومة الملتحين يتملصان من أداء مستحقات الصندوق الوطني للضمان الاجتماعي التي يضمنها القانون لكل مستخدم و الكل أن المتملصان وزيران الأول في حقوق الانسان، و لكن عن أي إنسان، و الثاني في الشغل و في نفس الوقت رئيس المجلس الإداري ل ص و ض ج
    في غياب رئيس الحكومة الذي دائما متغيب نتمنى تفعيل الفصل 47 من الدستور و طردهما من الحكومة من طرف جلالة الملك

    Répondre
  12. Omar matar

    Ce parti des « bajdas’ n a ni foi ni loi tous des planqués façade bien ornée barbe et »dinar » bien tracer sur le front derrière magouilles enrichissement louche bref c est un parti boulet pour nous les marocains

    Répondre
  13. Miulay

    J’espère qu’ils seront jugé comme la lois le dicte et laisser leur place au homme meilleur qui aimes le pays s’ils y’ona encore. Car se dire musulman et tenir la main de Satan ne qu’une trahison et mentir devant le roi et le peuple.

    Répondre
  14. Mohammed Ghanam

    Des islamistes falsifié.
    Ou de faux musulmans.
    Le nom qu’il porte n’est qu’un masque d’hypocrisie.
    Et les hypocrites ne sont pas des musulmans.

    Répondre
  15. Ahmed Bagher

    Lorsqu’on est sensé représenter le peuple onesseye de ne pas commettred’erreur,pour moi personnellement chaque acte condamnable doit suffire par une démission stop et point à la ligne en attaquent les poursuite de la justice pour moi il y a deux crimes ,

    Répondre
  16. MAROCAIN

    LES PROFESSIONS LIBÉRALES; LES ARTISANS ET AUTRES COMMERÇANTS N ONT JAMAIS BENEFICIE DE COUVERTURE SOCIALE DEPUIS L indépendance QUI EN EST RESPONSABLE ???

    Répondre
  17. Elhachmi

    Ces inspecteurs cnss vous devez les envoyer à tout les patrons des sociétés marocain pour enquêter sur les déclarations cnss et non seulement aux ministres PJD

    Répondre
  18. Haddad mbarek

    Les élections législatives approchent. Mais le gouvernement de m.hamani a fait du bon travail gérer la crise de Corona virus pour la population marocaine qui a reçu 800.et.1000.1200dhs.vont voter pjd sans oublier la jeunesse pjd plus de 2 millions de jeunes voteront pour le parti de pjd.resultat.le prochain gouvernement pjd aura encore 5 ans de plus.on attaquant leurs deux ministres c est pour leur faire de la publicité gratuite.

    Répondre
  19. Amazighi

    Je ne crois pas qu’il a s’inquiéter du tout. Nous avions connu d’autres situations plus graves ou il y eu un assassinat « affaire de l’étudiant assassiné à Fes par justement un PJDiste » et où il y eu un non lieu.

    Répondre
  20. Ahmed

    In n’y a jais 2sans3.

    Répondre
  21. Imintanoute

    Franchement t c est désolant j ai vécu 20 ans en France j ai jamais vu ça ceux qui sont sensé respecter la loi et donner l’exemple sont les premiers a fraudé.
    Le pire se sont des géants qui se caches derrière leur appartenance islamiste alors que man ghachana flayssa mina.
    Mon dieux ou va t ont ?????

    Répondre
  22. Mohamed Amine Elazhar

    Ils pratiquent le « samaoui » non la religion …

    Répondre
  23. Amazighi

    Il n’a rien à s’inquiéter, d’autres affaires plus graves se sont soldées par un non lieu. J’en suis persuadé.

    Répondre
  24. Mokhtari

    Si le président du Ministère public Mohamed Abdennabaoui serait saisi, pour moi ça serait un test de savoir que la constitution de 2011 est respectée et que la justice est bien indépendante. À suivre.

    .

    Répondre
  25. Sarah

    je salue le directeur de la CNSS, mais encore faut il que l’affaire suive son cours normal et qu’aucune solution « parallèle » ne soit pas acceptée comme nous avons eu l’occasion de voir ou « de ne pas voir » à plusieurs reprises.
    je me demande quelle crédibilité garde encore ce parti qui enchaîne scandales et infractions, avec un membre « le psychiatre fou » à la tête du gouvernement pourtant!!

    Répondre
  26. Rachidi Moha

    Ce parti ne croit pas à un état moderne avec ses structures mais au califat sans cnss ni retraite,alors qu’il profite de ses avantages.

    Répondre
  27. مختار

    حسبي الله و نعم الوكيل

    Répondre
  28. Dalorto

    Il doit être puni comme tous les autres citoyens et trois fois plus parce qu’il est un élu de la nation. Il doit démissionner immédiatement ou être jeté comme un malpropre par sa majesté.

    Répondre
  29. Étoile

    Il faut prendre l’exemple du jugement aujourd’hui, de fillon l’ex premier ministre français à cause des emploi fictif, avec 5 ans de prison ferme et remboursement de plus de un million d’euros. Pour moi c’est comme ça quand doit traiter ces ministres de pacotille.

    Répondre
  30. Ouazzani

    Si rien n’est fait, le Maroc ratera un rendez-vous important avec l’histoire. Aujourd’hui il ne s’agit pas simplement de punir deux contrevenants, il s’agit de redonner confiance aux Marocains qui ne croient plus en leurs institutions.

    Répondre
  31. tahar

    On diabolise ce genre de gens à l’extrême alors que d’autres volent l’argent public au grand jour sans qu’on lève le pouce. On doit traiter tout le monde sur le même pied d’égalité la loi au dessus de tous….

    Répondre
  32. Ahmed Derrous

    Gentils ministres, hautement corrects, paraît-il. Avocats tout prévaricateurs, « mangeurs » de biens d’autrui: à vouer aux gémonies. Un jeu d’enfants.

    Répondre