Jazouli fait le point sur la politique africaine du Maroc

Le ministre délégué chargé de la Coopération africaine, Mohcine Jazouli a indiqué, ce jeudi 24 mai 2018 à Rabat, que le Maroc a développé un véritable modèle innovant de coopération sud-sud fondé sur un échange permanent qui associe l’ensemble des sous-régions du continent et des secteurs pertinents.

Ce modèle a permis d’établir un partenariat intégré et multidimensionnel basé sur les échanges permanents dans les domaines politiques, économiques et culturels, le transfert de technologies et le partage du savoir, a affirmé Jazouli lors de la rencontre organisée par la Chambre des représentants en commémoration de la Journée mondiale de l’Afrique, qui coïncide cette année avec le 55-ème anniversaire de la création de l’Organisation de l’unité africaine (actuellement l’Union africaine).

Jazouli a, dans ce sens, rappelé qu’au cours de la dernière décennie, les exportations du Maroc vers l’Afrique ont quadruplé, notant que le volume des échanges commerciaux avec le continent africain a atteint 35 MMDH en 2016 et que les investissements marocains en Afrique représentent actuellement 60% de la valeur des investissements marocains à l’étranger.

Ces chiffres ne sont que le reflet de cette nouvelle dynamique entre le Maroc et les pays africains et d’un codéveloppement économique et social ayant pour socle la solidarité et le partenariat, a-t-il noté, ajoutant que la vision royale, dans ce sens, découle d’une volonté politique pragmatique et audacieuse qui a pour ambition de soutenir et d’accompagner l’émergence de l’Afrique.

Jazouli a, à ce propos, mis en exergue les visites effectuées en Afrique par le Roi Mohammed VI depuis son accession au Trône, notant que ces visites royales offrent la possibilité de communiquer et de dialoguer avec la jeunesse africaine ambitieuse et sont marquées par le lancement de grands projets de développement structurants dans une perspective de solidarité et de destin commun.

Il a également tenu à rendre hommage à l’action de la diplomatie parlementaire marocaine, considérée comme l’un des principaux leviers dans la mise en œuvre de la politique étrangère du Maroc, saluant les efforts qu’elle ne cesse de déployer pour le renforcement des relations et des liens d’amitié entre le Maroc et les pays de l’Afrique.

Par ailleurs, Jazouli a relevé que la dynamique que connaît l’Afrique coïncide avec des incertitudes économiques et morales à l’échelle internationale, ajoutant qu’il s’agit là du signe d’un monde en mutation, dans lequel le continent africain a l’opportunité de jouer un rôle majeur.

Cette rencontre, organisée sous le thème « Les horizons du continent africain », s’inscrit dans le cadre de l’accompagnement parlementaire de la politique africaine adoptée par le Royaume, sous la Conduite du Souverain et marquée par une présence marocaine notable en Afrique sur les plans politique, économique et humain.

Cet événement a connu la participation de plusieurs éminentes personnalités, dont des ambassadeurs de pays africains accrédités au Maroc, des membres du bureau et des présidents des groupes et des commissions parlementaires à la Chambre des représentants, outre des membres de la section parlementaire marocaine à l’Union parlementaire africaine et au parlement panafricain.

Le Maroc est l’un des pays fondateurs de l’OUA, qui a vu le jour le 25 mai 1963. Cette organisation, devenue par la suite l’Union africaine, a œuvré à la mise en place d’une action africaine commune et à la défense de l’unité de l’Afrique.

laissez un commentaire