Maria Fernanda Espinosa: « La conférence de Marrakech sur la migration sera très réussie »

La présidente de l’Assemblée générale des Nations-Unies, Maria Fernanda Espinosa, a affirmé hier, lundi 1er octobre 2018, s’attendre à ce que la conférence de Marrakech, qui adoptera le Pacte mondial sur la migration, soit « très réussie » avec une importante participation des Etats membres.

« Nous allons avoir une conférence très réussie avec une importante participation en décembre à Marrakech », a assuré Espinosa, lors d’une conférence de presse à New York à la fin du Débat général de la 73-ème session de l’Assemblée générale.

Elle a souligné, à cet égard, que le monde a grand besoin d’un document commun qui permettra l’émergence d’une migration sûre, ordonnée et régulière, à même de se matérialiser par l’adoption du Pacte mondial sur la migration lors de la conférence de Marrakech les 10 et 11 décembre prochain.

Espinoza, qui a dit que la question de la migration figure parmi les priorités de son mandat à la tête de l’Assemblée générale, a également mis l’accent sur l’importance du processus qui interviendra après la conférence de Marrakech en vue de la mise en œuvre du Pacte mondial.

« L’Assemblée générale va travailler sur cette question et je veillerai à nommer deux co-facilitateurs pour faire en sorte que le Pacte mondial sera effectivement mis en œuvre au lendemain de la conférence de Marrakech », a-t-elle affirmé.

Finalisé en juillet dernier au niveau de l’Assemblée générale de l’ONU, le « Pacte Mondial pour des migrations sures, ordonnées et régulières » est un document historique, en ce sens qu’il est le premier à aborder la question migratoire dans tous ses aspects.

En effet, ce Pacte avait été travaillé et négocié depuis février dernier au niveau de l’Assemblée générale, à raison d’un round de négociations par mois. Le texte final a été ainsi le fruit d’un large consensus au sein de cette instance onusienne, et salué mondialement comme une nouvelle preuve que le multilatéralisme peut résoudre les problématiques les plus délicates de notre temps, à l’instar de l’immigration.

La conférence internationale de Marrakech va permettre aux Etats membres de l’ONU d’adopter formellement ce document mondial.

laissez un commentaire