Le bénéficiaire payeur

Les visas Schengen coûtent, depuis le 2 février, 80 €, au lieu de 60 €. Pour les enfants les frais passeront de 35 à 40 €. Et bien sûr nous avons droit à une explication de la Commission européenne. Cette hausse, qu’elle qualifie déjà de modeste (elle ne sait pas ce que valent 200 DH pour un Marocain), permettra aux Etats membres d’avoir des effectifs consulaires suffisants pour renforcer les contrôles de sécurité, et de mettre à niveau le matériel informatique et les logiciels. Autrement dit, c’est le demandeur de visa qui finance la sécurité et les logiciels des consulats de l’espace Schengen. Il faudrait dire aux agents des consulats arrogants et malpolis que c’est le demandeur de visa qui les paie. Ils devraient la ramener un peu.

laissez un commentaire