Le Qatar va sanctionner l’auteur des frottis forcés à l’aéroport de Doha

Le Qatar annonce, ce vendredi 30 octobre 2020, que les responsables des examens gynécologiques forcés subis par des passagères à l’aéroport de Doha seraient poursuivis en justice.

« Les responsables de ces violations et actions illégales ont été renvoyés devant le ministère public », a déclaré le gouvernement dans un communiqué. La même source précise que le chef du gouvernement et ministre de l’Intérieur Qatari s’est excusé pour ce qu’il s’était passé.

Australie-Qatar : Trou d’air après des frottis forcés de passagères australiennes (vidéo)

laissez un commentaire