Le Roi Mohammed VI Mobilise les banques

L’heure est à la mobilisation pour les jeunes mus par la volonté d’entreprendre. En effet, faisant suite au discours royal devant les membres du Parlement en octobre 2019, tous les acteurs concernés se sont mis au travail.

Ainsi, comme l’a rappelé le ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration devant le Roi Mohammed VI, lundi dernier au Palais Royal de Rabat, lors de la cérémonie de présentation du programme intégré d’appui et de financement des entreprises et de signature des conventions y afférentes. A cette occasion, Mohamed Benchaâboun a relevé que, suite aux orientations royales, plusieurs réunions entre le Gouvernement, Bank Al-Maghrib et le secteur bancaire ont été tenues et ont donné lieu à l’élaboration du dit programme. Selon le responsable gouvernemental, ce programme s’appuie sur trois axes, à savoir le financement de l’entreprenariat, la coordination des actions d’accompagnement au niveau régional, ainsi que l’inclusion financière du monde rural. Lors de cette même cérémonie, des conventions relatives à la déclinaison des modalités d’utilisation d’un Fonds dédié ont été signées. Il s’agit, en fait, d’un Fonds de 6 milliards de dirhams, étalés sur trois ans, où l’Etat et le secteur bancaire sont à parts égales. A noter que ce programme devra contribuer à la création de pas moins de 27.000 emplois, doublé de l’accompagnement de quelques 13.500 entreprises. Et le ministre de noter que pour assurer plein succès à ce programme il sera procédé à la création de commissions au niveau des régions, qui seront chargées de la coordination et du suivi de l’exécution des mesures relatives à l’accompagnement entrepreneurial.

Pour sa part, le président du GPBM, Othman Benjelloun, a indiqué, dans son allocution devant le Souverain, que le secteur bancaire s’engage à contribuer à hauteur de 3 Milliards de Dirhams, a parts égales entre le secteur bancaire et l’Etat, au « Fonds d’appui au financement de l’entrepreneuriat ». Aussi, a-t-il souligné que « chacune des Banques s’engage à mettre au service des jeunes porteurs de projets et des Petites et Moyennes Entreprises tout l’accompagnement dans la durée qu’ils requièrent, en termes de proximité, d’écoute, d’assistance à la structuration, de formation ou de Conseil, dans tous les secteurs économiques et de toutes les régions du Royaume » Le modus operandi est là, la feuille de route tracée, il revient aux jeunes d’en tirer parti et aux acteurs d’assurer le suivi et l’accompagnement .

Lire aussi :

Ce que prévoit le programme intégré d’appui et de financement
Hicham Talby Chef de la division du financement sectoriel et de l’inclusion financière au sein du ministère de l’économie et des finances : « Le programme offre une opportunité aux jeunes de se lancer dans l’initiative entrepreneuriale ».
De la vision à l’action

laissez un commentaire