Les exportations en berne

Au premier trimestre 2020, les indices du commerce extérieur sont pour la majorité dans le rouge.

C’est ce qui ressort de la note d’information du HCP. Dans le détail, l’indice des valeurs unitaires à l’exportation a connu une diminution de 3,7% au cours du premier trimestre 2020 par rapport à la même période de l’année dernière. Cette régression s’explique essentiellement par la diminution des valeurs unitaires des « demi-produits » de 15,5%, des « produits bruts d’origine minérale » de 9,5%, des « produits finis de consommation » de 0,4% et des « produits finis d’équipement industriel » de 0,2%. En revanche, cet indice a augmenté dans l’« alimentation, boissons et tabacs » de 0,7% et les « produits bruts d’origine animale et végétale » de 5,7%.  Pour les importations, l’indice a régressé de 1,4% au cours de la même période. Cette baisse résulte principalement de la diminution des valeurs unitaires des « demi-produits » de 4,8%, de l’« énergie et lubrifiants » de 6,3%, des « produits bruts d’origine minérale » de 44,6% et de l’« alimentation, boissons et tabacs » de 1,6%. Les indices des valeurs moyennes des « produits finis d’équipement industriel », des « produits finis de consommation » et des « produits finis d’équipement agricole » ont, quant à eux, augmenté de 5,5%, 2,4% et 2,0% respectivement atténuant ainsi la baisse de l’indice global des importations

laissez un commentaire