Liban : Lourds dégâts humains et matériels

De lourds dégâts humains et matériels sont à déplorer.

De lourds dégâts humains et matériels sont à déplorer.

 

Les violentes explosions qui ont frappé mardi le port de Beyrouth, dévastant des quartiers entiers de la capitale libanaise ont fait au moins 100 morts et plus de 4.000 blessés, a affirmé mercredi la Croix Rouge libanaise.

 

« Jusqu’ici, plus de 4.000 personnes ont été blessées et plus de 100 ont été tuées. Nos équipes poursuivent leurs recherches et opérations de secours dans les zones environnantes », a précisé l’organisation dans un communiqué. Des secouristes, soutenus par des agents de sécurité, ont cherché toute la nuit des survivants ou des morts coincés sous les décombres. Les opérations se poursuivent, d’après la Croix-Rouge.

Le Conseil supérieur de la défense, convoquée en urgence, a décrété l’État d’urgence pour deux semaines et déclaré la ville comme zone « sinistrée ».

Cette image résume l'ampleur des dégâts engendrés par les fortes explosions ayant secoué Beyrouth.

Cette image résume l’ampleur des dégâts engendrés par les fortes explosions ayant secoué Beyrouth.

L’explosion, qui a secoué le port de Beyrouth vers 18h locales, a engendré un état de panique général, secouant la capitale et soufflant les vitres d’un grand nombre de bâtiments, de commerces et de voitures, en plus de l’ampleur des dégâts dans le port.

Par ailleurs, le gouverneur de la capitale libanaise estime à 300.000 le nombre de personnes qui sont devenus des sans domicile après les explosions. Selon le même responsable, les dommages sont estimés à plus de trois milliards de dollars.

Vidéo : Fortes explosions et images apocalyptiques à Beyrouth

 

 

laissez un commentaire