Radio Mars : Le couperet de la HACA tranche suite aux débordements des animateurs

Le couperet de la HACA vient de tomber afin de trancher dans les débordements enregistrés lors de deux émissions de Radio Mars. Le Conseil Supérieur de la Communication Audiovisuelle a ainsi décidé le 11 juillet 2019, lors de sa plénière, de suspendre durant 15 jours les émissions «العلما د مارس » et «قضايا رياضية بعيون الجالية» et de suspendre Radio Mars durant les créneaux horaires des deux émissions concernées.

Cette décision s’explique selon la HACA par le contenu de plusieurs éditions de ces émissions qui ne conforment pas avec la loi, et présentent « manquements aux dispositions légales et réglementaires en vigueur régissant le secteur de la communication audiovisuelle ». Les manquements relevés concernent notamment les obligations de l’opérateur en matière de « respect de la dignité humaine, de lutte contre les stéréotypes portant atteinte à l’image et à la dignité de la femme et de non-incitation à la violence et à la haine mais également la maîtrise d’antenne.

Suite à ces décisions, la station radiophonique est tenue de diffuser quotidiennement un communiqué expliquant la situation, au début de l’horaire habituel de l’émission « العلما د مارس » pendant toute la durée de la sanction précitée de 15 jours .

Quelques exemples des débordements retenus contre Radio Mars :

  • Attendu que les éditions du 20 et 21 mai 2019 ont contenu des propos de l’animateur de l’émission, lors de la discussion au sujet de certains supporters de l’une des équipes du championnat national de football, tels que :

« (…)  كسول بحال هاداك الشومور اللي ف بوردو ماعندو مايدار عايش غير بchômage وي وي وي أو ف الأخر فاشل كيشدو غير ف التخربيق، هو في الأصل عايش غا بles allocations familiales أو chômage أو تخراج العينين (…) » و « (…) راه على هادوك لمراض (…)، كنهضرو على لمراض هوما اللي دايرين الاستثناء على القاعدة على الأساس (…) »و  » أنت ماعندنا مانديرو بيه كاع مايدوزش معانا كاع سير غا بحالك قطع عليه أنت نيت سرك غا القطيع، وسرك ماتبقاش تدوز، شفتي واخا معرفت تدوز بالسمية ديال ولد ولدك ما تدوزش معانا« ،

Commentaire de la HACA : Ce qui constitue une atteinte à la dignité des personnes, d’autant plus que l’animateur a fait référence à la situation sociale personnelle d’un des intervenants pour répondre de façon humiliante à son commentaire, ce qui met l’émission en non-conformité avec les dispositions légales et réglementaires relatives à la dignité humaine

  • Attendu que, au cours de l’édition du 04 juillet 2019 de l’émission « العلما د مارس », l’animateur, en réaction à l’avis exprimé par une auditrice, a tenu les propos suivants:

 » مريم أيت الحاج ولا بنت الحاج سيري طيبي وبعدي من المنتخب. وديها في شغلك سيري تفرجي في شميشة ولا تفرجي في شي حاجة (…). تمشي تبعد منا سيري عا فحالك المغرب مسالي ليك أنت تشجعيه ولا ما تشجعيه، شميشة، ولا تفرجي في الطياب بعدي من الكرة وخليها لماليها، زوينة هادي … شجع أنت البرازيل ومريم تشجع هولندا، ربحات البارح ديال الدريات…وبعدوا منا ما تبقاوش تهضروا على المنتخب وبعدوا منوا عطيوه غير التيساع« ،

Commentaire de la HACA : Lesquels propos imposent au public les parti-pris et les représentations particulières de l’animateur en faveur de l’exclusion de la femme et de la négation de son droit à s’intéresser au fait sportif national, en limitant son rôle aux tâches de la cuisine, en minorant indûment son rôle et sa participation sociale, en sous-estimant ses compétences et ses aptitudes et lui reniant la liberté et le droit d’exprimer son opinion, en tant qu’acteur fondamental dans la société, ce qui met le contenu précité en non-conformité avec les dispositions légales et réglementaires en vigueur, notamment celles relatives à la lutte contre les stéréotypes portant atteinte à la dignité de la femme.

  • Attendu que l’édition du 04 juillet 2019 de l’émission « العلما د مارس » a contenu les propos suivants de l’animateur :

« (…) تمشي تبعد منا سيري عا فحالك المغرب مسالي ليك أنت تشجعيه ولا ما تشجعيه (…) »،

qui constituent une atteinte à l’appartenance à la Nation de l’auditrice et à son sentiment citoyen ;

 

Commentaire de la HACA : Attendu que malgré la nature interactive de l’émission, l’animateur a ordonné au service technique de l’émission, en direct, d’interrompre l’appel de l’un des auditeurs ayant exprimé une opinion divergente de la sienne, ce qui contribue à affaiblir la culture du débat, manque au respect du pluralisme d’expression des courants d’opinion et de pensée et enfreint le devoir de neutralité des professionnels des médias, mettant les éditions précitées en non-conformité avec les dispositions légales et réglementaires en vigueur ;

Attendu que la promotion des idéaux et des valeurs sportifs et de l’esprit de compétition loyale, ainsi que la promotion du rôle du sport dans la socialisation, le renforcement de la cohésion sociale et l’ouverture sur l’Autre, constituent une mission fondamentale du  journalisme sportif; or, le discours tenu lors de l’édition du 04 juillet 2019 de l’émission « العلما د مارس » a une charge d’exclusion et est en contradiction avec les finalités sociales du sport, notamment, la lutte contre la violence, la haine et l’intolérance, ainsi que le respect de la dignité de toute les composantes de la société.

 

 

laissez un commentaire