Méfiez-vous de ces personnes toxiques !

 

Nouveau profil de personnes toxiques, le gaslighter peut gravement empoisonner votre existence ! Comment reconnaitre ce type de personnes et s’en protéger ? Conseils

 

Par Hayat Kamal Idrissi

 

Derrière l’appellation, se cache une technique redoutable de manipulation pour gagner du pouvoir sur autrui. Profondément perverse, le gaslighting a des effets néfastes qui peuvent être destructeurs pour les autres. « Etre sous l’emprise d’un gaslighter est un véritable danger pour la santé mentale. Il faut absolument s’en méfier et surtout s’en protéger », nous affirme Meriem Mouaâtassim, psychologue clinicienne.

Abus mental

Le terme « gaslighting » fait son apparition aux États-Unis dans les années 1940 suite à la sortie du du film « Gas Light ». Un  thriller psychologique dans lequel Ingrid Bergman interprète le rôle d’une femme qui croit sombrer dans la démence à cause des manipulations de son mari. « Le mot désigne ainsi tout abus mental sur une personne vulnérable afin de la fragiliser davantage », explique la psychologue. Grand manipulateur, le gaslighter a un seul but : Pousser à bout sa victime qui peut être une épouse, un proche, un collègue, un subordonné, un étudiant ou même un groupe de personnes dans le cas de sectes.

Son mode d’emploi ? Le gaslighter procède en effet d’une manière progressive et à long terme. Après avoir jeté son dévolu sur sa victime, il commence alors le travail de démolition psychique. «En semant le trouble dans l’existence de sa victime et en la plongeant dans le doute. Un moyen pour l’affaiblir émotionnellement et physiquement et la prédisposer à être complètement manipulée et gérée selon la volonté de son bourreau », analyse la clinicienne.

Doute et confusion

Un travail de démolition progressif qui s’opère sans que la victime ne se rende compte qu’elle est le sujet d’un lavage de cerveau. La gaslighter sème le doute dans l’esprit de sa proie : Elle commence à douter de sa réalité. Apparaissant comme la seule certitude pour sa victime, le manipulateur devient le seul refuge pour sa victime. Il déforme volontairement l’information pour en rajouter à son désarroi. Ses moyens ? Le mensonge et le déni. « Les gaslighters sont autant redoutables car ils attaquent les fondations de votre être et s’activent à les détruire. Votre identité, vos principes, les choses et les êtres chers… tout y passe sous leur machine destructrice », ajoute Meriem Mouatassim.

 

 

Un travail insidieux et de longue haleine, qui s’opère au fil du temps et d’une manière progressive pour créer in finish des failles au fond de leurs victimes. Ces dernières ne sont pas forcément faibles ou simples d’esprit comme l’on peut croire. Même les personnes les plus intelligentes, les plus conscientes, risquent d’être piégées dans le gaslighting. Prise dans un manège infernal, la victime ne réalise même pas qu’elle est brouillée dedans. Une fois grondée et réprimandée, une autre félicitée, la victime est portée à croire que son bourreau est peut être gentil finalement. « Cependant c’est une technique subtile et bien calculée pour déstabiliser et semer le doute par rapport à sa réalité. Quant aux félicitations, ils ne sont faites que s’il s’agit d’actions servant les plans du manipulateur », analyse la psychologue.

Comment s’en protéger ?

Véritable danger pour la santé mentale de leur proie, le gaslighter veille à son isolement en la montant contre les autres. « Tous les autres pensent du mal de toi, ne t’apprécient guère, ce sont tes ennemis », c’est sa manière d’isoler et de cultiver la grande confusion dans l’esprit de la victime : Elle est ainsi complètement à sa merci.

Mais comment s’en protéger ? Tout d’abord en l’identifiant. « Déjà en connaissant leurs techniques, on peut mieux s’en protéger », conseillent les spécialistes. Une fois identifié à travers ses agissements, la meilleure chose à faire est de s’en éloigner immédiatement. Aussi essayer de couper toute communication avec lui dans l’avenir et s’entourer de personnes aimantes. L’assistance d’un professionnel, dans ce cas, est bénéfique pour aider à surmonter cette dure épreuve et mieux s’en protéger ultérieurement.

 

laissez un commentaire