737 MAX : Trois compagnies chinoises demandent des dédommagements à Boeing

Trois compagnies aériennes chinoises ont demandé à Boeing de les indemniser pour les préjudices qu’elles ont subis suite à l’immobilisation au sol et aux reports de livraisons de 737 MAX, a annoncé mercredi 22 mai 2019 la télévision publique chinoise CCTV.

Il s’agit de China Southern, China Eastern et Air China qui avaient sollicité des dommages-intérêts à l’avionneur américain, sur fond du conflit commercial entre la Chine et les États-Unis, a indiqué CCTV.

Après les deux crashs de Lion Air et d’Ethiopian Airlines, la Chine a été le premier pays à suspendre les vols à bord des appareils 737 MAX qui n’offrent pas des garanties de sécurité. L’immobilisation au sol des 14 avions 737 MAX 8 de China Eastern avait « entraîné de lourdes pertes » qui « continuent de s’accroître », a rapporté l’agence de presse officielle Chine nouvelle (Xinhua).

Pour sa part, un responsable d’Air China avait confirmé le dépôt officiel d’une demande de dédommagement auprès de Boeing, en raison des pertes causées par les interdictions de vol et par l’impossibilité (pour Boeing) d’honorer ses livraisons de (737 MAX) à temps, a précisé CCTV sur les réseaux sociaux. Un appareil de ce modèle, exploité par Ethiopian Airlines, s’était écrasé peu après le décollage d’Addis Abeba, faisant 157 morts. La catastrophe était survenue un peu plus de cinq mois après l’accident d’un avion de la compagnie indonésienne Lion Air ayant fait 189 morts.

laissez un commentaire