Une foule pour applaudir Hollande offerte par Bouteflika

le bain de foule de François Hollande à Alger

La visite du président français en Algérie devait montrer que le peuple algérien aime François Hollande. La méthode est archaïque, mais le président algérien Abdelaziz Bouteflika voulait que la foule soit immense pour saluer son hôte, le 19 décembre dernier. La technique est simple. Exemple : Une  note interne datée du mardi 18 décembre intimait l’ordre: « à tous les responsables directions de Sonelgaz de libérer leurs personnels et ce pour leurs permettre de se rendre sur le parcours du cortège présidentiel ». La lettre, obtenue par Dernières nouvelles d’Algérie, partenaire du site français Rue 89, est claire. Une journée a été chômée dans la fonction publique, pour le plaisir des deux présidents. Ces armées d’ovations de réserve ont alors été acheminées sur Alger pour la haute mission en question.яндекс продвижение сайтов

laissez un commentaire

Commentaires (1)
  1. okokokok

    l’information aurait ete plus juste si vous n’aviez pas cité sonelgaz seulement mais tous les employes des entreprises et de l’administration . neanmoins c’est une aubaine pour une bonne partie de ces fonctionnaires pour aller regler leurs problemes quotidiens au lieu d’attendre le cortege presidentiel .

    Répondre