Iran : Les flammes de la protestation se propagent dans tout le pays

Depuis hier soir (vendredi 15 novembre 2019), diverses villes en Iran sont le théâtre de manifestations contre le triplement du prix de l’essence rapporte le Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne.

Comme on peut le voir sur ces vidéos, des manifestations ont éclaté à Ahwaz et dans de nombreuses villes de la province du Khouzistan. Les forces de sécurité ont chargé les manifestants et brisé le pare-brise de leurs véhicules. Mais les jeunes Ahvazis ont opposé une résistance à la charge des agents ; ils se sont assis tous ensemble dans la rue, les forçant à battre en retraite. Ils ont également bloqué l’autoroute Mollah Thani. Ils scandaient : « lâchez la Syrie, pensez à nous », et « n’ayez pas peur, nous sommes tous ensemble ».

A Machad, les gens ont organisé un grand rassemblement sur la voie express de Vakil-Abad, ont arrêté leurs voitures et bloqué l’autoroute. La foule criait : « honte sur toi Dictateur, dégage du pays », « Rohani, honte sur toi, dégage du pays », « à bas Rohani », « notre silence trahit l’Iran ». Ils portaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : « Nous n’achèterons plus jamais d’essence, une main fait beaucoup de bruit. »

Les habitants de Hachtgerd à Karadj (à l’ouest de Téhéran) ont protesté contre la hausse du prix de l’essence en conduisant dans les rues. Des manifestations similaires ont éclaté à Chiraz, Karadj et Sirjan.

Vidéo intégrée

La présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), Maryam Radjavi a salué la population courageuse de Machad, Chiraz, Karadj, Sirjan et Ahwaz pour s’être soulevée contre le régime corrompu et criminel des mollahs. Elle a exhorté tous les jeunes à se lever pour soutenir les manifestants.

 

laissez un commentaire