Maroc-France : Mêmes combats

Liés par un partenariat d’exception singulier, le Maroc et la France sont deux puissances de paix, d’ouverture et d’acceptation de la diversité, a affirmé hier, dimanche 14 juillet 2019, l’ambassadeur français à Rabat, Jean-François Girault. S’exprimant lors d’une réception à l’occasion de la commémoration de la fête nationale française du 14 juillet, en présence notamment du chef de gouvernement Saad Dine El Otmani, le diplomate a souligné que Rabat et Paris « mènent ensemble les mêmes combats contre le réchauffement climatique, le terrorisme, la radicalisation et les migrations illégales ».

« Dans votre pays où l’on ressent si fortement la densité des siècles, l’énergie alternative de la tradition et du renouveau a su imprimer à sa politique un incontestable élan créateur », a-t-il fait observer, mettant l’accent sur les principaux enjeux à relever que sont notamment la santé, l’éducation, la justice, l’emploi des jeunes et le partage équitable des fruits de la croissance.

L’ambassadeur, qui est en passe de terminer son mandat à Rabat, a souligné que ces défis « sont communs à nos sociétés. Aussi la France et le Royaume se tiennent-ils plus que jamais côte-à-côte pour les relever ». « Dans notre relation d’égal à égal, respectueuse de l’indépendance et de la souveraineté de l’autre, notre dialogue et nos échanges ont retrouvé leur ampleur et leur sérénité naturelles », a-t-noté, tout en exprimant « les sentiments déférents d’immense gratitude à SM le Roi Mohammed VI ».

Mettant en avant le caractère singulier du partenariat d’exception entre les deux nations, le diplomate a rappelé entre autres la commémoration par les deux chefs D’État, le Roi Mohammed VI et le Président français Emmanuel Macron, le 11 novembre 2018 à l’Arc de Triomphe, le centenaire de l’armistice de la grande guerre.

Girault a de même rappelé le trajet inaugural de Tanger à Rabat de la première ligne à grande vitesse d’Afrique par le Souverain et le président français en novembre 2018 ainsi que l’inauguration par les deux chefs d’État en juin dernier de la première usine du groupe PSA, qui arrime le Maroc au rang de premier constructeur automobile du continent africain.

Prochains rendez-vous

Par la même occasion, le chef du gouvernement Saâd Dine El Otmani a souligné le caractère exceptionnel et singulier des relations liant les deux nations, marquées par les valeurs communes.

« Le partenariat stratégique liant nos deux pays gagne en profondeur et en intensité, tel que l’atteste le nombre important de visites de part et d’autre, dont celle de SM le Roi Mohammed VI à Paris, à l’occasion de la célébration du centenaire de l’Armistice de 1918 et la visite du président de la République de France, Emmanuel Macron, pour l’inauguration de la ligne à grande vitesse Tanger-Casablanca », a affirmé El Otmani dans une allocution lors d’une réception à l’occasion de la célébration de la fête nationale française du 14 juillet.

Évoquant les volets de coopération variés et multidimensionnels, le chef du gouvernement s’est félicité du rôle des divers opérateurs économiques et parlementaires ainsi que des acteurs institutionnels locaux dans le renforcement des dimensions économiques, culturelles et humaines de la coopération bilatérale.

Il a en outre salué le soutien continu apporté par la France aux causes nationales du Maroc et à ses chantiers de développement initiés par le Roi Mohammed VI, mettant l’accent sur la singularité de la relation Maroc-France, qui réside dans le fait « qu’elle transcende le volet bilatéral pour se manifester dans une concertation et un rapprochement des visions au sujet de nombreuses questions et défis régionaux et mondiaux ».

La collaboration exemplaire autour des questions de la lutte contre le terrorisme et la radicalisation et les changements climatiques ainsi que la gestion des flux migratoires « illustre parfaitement cette exemplarité », a-t-il dit.

Et de souligner d’autre part l’importance des communautés marocaine en France et française au Maroc et leur intégration réussie dans les deux sociétés respectives, contribuant ainsi à la solidité des liens particuliers « dont le socle est constitué des valeurs d’ouverture et de tolérance ».

L’action conjointe des deux pays sur le continent africain peut également servir de catalyseur pour une coopération Afrique-Europe à même de contribuer à relever de nombreux défis communs, a-t-il poursuivi.

Il a en outre fait observer que les relations maroco-françaises seront marquées dans les prochains mois notamment par la réunion de Haut niveau Maroc-France, notant qu’il s’agit d’une opportunité pour « consolider encore plus la dynamique enclenchée par les deux chefs d’Etat ».

Dans le même ordre d’idées, El Otmani a salué les efforts déployés par l’ambassadeur de France à Rabat, Jean-François Girault, durant les dernières années, réitérant l’engagement ferme à aller de l’avant dans la dynamique de consolidation et de renouveau des relations bilatérales.

Cette réception s’est déroulée en présence de membres du gouvernement, d’anciens ministres et de personnalités éminentes du monde de la diplomatie ainsi que des représentants de la communauté française au Maroc.

laissez un commentaire