Vidéos – Initiative Lomé 2020 : Moments forts pour l’Histoire et pour la mémoire

Par nos envoyés spéciaux à Lomé Mohammed Zainabi et Abdelhak Razek

Samedi 18 janvier 2020, à Lomé au Togo, l’Initiative portant le nom de la capitale togolaise, initiée par la Fondation Brazzaville, a été officiellement lancée par Faure Gnassingbé, Président du Togo, Yoweri Museveni, Président de l’Ouganda, Macky Sall, Président du Sénégal, ainsi que des représentants des Présidents du Congo Denis Sassou-Nguesso, du Ghana Nana Akufo-Addo, et du Niger Mahamadou Issoufou.

Les Présidents et leurs représentants ont signé une Déclaration politique pour condamner le trafic de faux médicaments en Afrique, en ratifiant les accords internationaux existants et en introduisant de nouvelles sanctions pénales contre les trafiquants.

La Déclaration politique sera mise en œuvre par le biais d’un accord-cadre dans les prochains mois. Puis un forum se tiendra dans une capitale africaine d’ici la fin de l’année 2020, comme restitution d’une consultation de la société civile qui sera appelée prochainement à émettre des propositions pour des solutions immédiates, via une plate-forme en ligne.

Chiffres effrayants de l’OMS

  • Chaque année, on estime à 200 milliards de dollars la valeur du marché illégal des médicaments non conformes aux normes et falsifiés, soit environ 10 à 15 % du marché pharmaceutique mondial.
  • Environ 120 000 enfants meurent à chaque année en Afrique.
  • On estime que 128 pays dans le monde sont touchés par les médicaments falsifiés.
  • 42 % de tous les médicaments falsifiés découverts, depuis 2013, l’ont été en Afrique.
  • Dans certains pays africains, on estime que les médicaments falsifiés représentent 30 à 60% de tous les produits médicaux. Dans les pays où des réglementations fermes ont été mises en œuvre et sont strictement appliquées, ce chiffre s’élève à 1 %.

 

Voici pour l’Histoire et pour la mémoire les vidéos des principaux discours prononcés en ouverture du Sommet de Lomé 

laissez un commentaire