Al Hoceima, Hammouchi perd un de ses hommes.

Dispositif sécuritaire pour les festivités fin d’année. Police, forces de l’ordre, forces auxiliaires, corps mobile d’intervention, sécurité (Casablanca 26/12/16)

Un délinquant de 28 ans a tué un policier à Al Hoceima qui voulait l’arrêter parce qu’il caillassait les voitures de la police. Coup de couteau, le policier tombe et meurt. Ce n’est pas un sujet pour les associations des droits de l’homme. Ni des politiciens. Un policier fait un travail à risque, eh bien le risque s’est réalisé.

C’est comme si on banalisait ces actes. Il n’y aura que les collègues et la Direction générale de la sûreté nationale pour pleurer le héros. Abdellatif Hammouchi le Directeur Général lui a accordé une promotion exceptionnelle et donné ses instructions aux ressources humaines pour prendre de sa famille.

Depuis le début de la pandémie, les Marocains ont apprécié le rôle joué par les forces de l’ordre (police, gendarmerie, forces auxiliaires) dans le bon déroulement de l’état d’urgence…Tout s’est bien passé, ni problème ni bavure, rien, un bon point pour tout le monde. Chacun a bien fait son travail. Et cela rassure. Il serait néanmoins judicieux de savoir rendre hommage à ceux qui nous protègent.

laissez un commentaire