Présidentielles US. Une accusation d’agression sexuelle contre Trump

 

A quelques semaines des élections américaines, le président Donald Trump est accusé d’agression sexuelle par une ancienne mannequin. Des accusations rejetées par les avocats de Trump.

 

L’affaire remonterait  à 23 ans, et précisément au 5 septembre 1997, quand l’actuel président des Etats Unis aurait embrassé de force l’ancienne mannequin et actrice Amy Dorris en marge de l’US Open.

Dans un entretien accordé au Guardian, Dorris, alors âgée de 24 ans, explique qu’elle était présente lors d’un tournoi de tennis avec son compagnon dans la loge VIP de Trump. Elle précise qu’au moment où elle se rendait aux toilettes, Donald Trump, l’attendait à la sortie. «Il a tout simplement fourré sa langue dans ma gorge et je l’ai repoussé », déclare t-elle avant d’ajouter que ses mains la touchaient partout.

«J’ai pu le repousser, mais j’étais choquée par l’incident et je me suis sentie agressée », témoigne t-elle. La prétendue victime, explique qu’elle avait raconté sa mésaventure à quelques personnes dont sa mère. Des amis auraient confirmé les faits au Guardian.

De leur côté, les avocats du président ont rejeté ces allégations estimant qu’elles pourraient être motivées par des considérations politiques.

laissez un commentaire