Ramid ne démissionnera pas. Et voici l’explication

Saadeddine El Othmani et Mustapha Ramid au Parlement

 

Il faut écouter ce que dit Saadeddine El Othmani, dans cet entretien de 2017, à Medi1 TV. Un monument du ratage. Premièrement, il veut préciser que le « frère » Ramid ne voulait pas être ministre. Ce sont les chefs du parti, dont l’ancien, guide suprême Abdelilah Benkirane qui l’y ont obligé.

Finalement il a accepté, on lui a proposé un poste de ministre d’Etat sans portefeuille. Et là El Othmani saute sans crier gare, pour nous dire que le « frère » Ramid a carrément refusé et a insisté pour….avoir un portefeuille.

Pour quelqu’un qui ne voulait pas être ministre c’est quand même incroyable.

Finalement on lui a trouvé les Droits de l’homme. Et pourquoi les droits de l’Homme? Pour « qu’il ait du temps pour aider et représenter, éventuellement, le chef du gouvernement ». Un ministère peinard en quelque sorte. Une petite balade dans un secteur des plus importants. Une manière de dire que les droits de l’Homme on s’en balance.

D’ailleurs cette explication se retrouve chez tous les pijidistes. Ils disent tous qu’ils n’ont jamais voulu être ministres ou députés et que ce sont les « frères » qui ont insisté. Fortement insisté, on imagine. Ils ne peuvent pas se passer de leurs lumières.

Voilà donc comment fonctionne la machine PJD. Ce sont toujours les autres qui ont voulu. Ou qui n’ont pas voulu, comme dans le cas de la secrétaire qui « n’a pas voulu » être déclarée à la CNSS. Et bien sûr s’il ne démissionne pas c’est, encore uns fois, parce que les « frères » le prient de rester. Qu’est-ce qu’ils sont fatigants ces frères à la fin!

laissez un commentaire

Commentaires (34)
  1. Bakkali

    A force de bafouer les principes grâce auquels ils sont arrivés au pouvoir, ils sont devenus pesants et execrables. 2021 c’est demain.

    Répondre
  2. Abdelkader Banin

    Sans commentaire .? tous des menteurs et des voleurs.

    Répondre
  3. Omar matar

    être dirigé par une bande de goujats hypocrites pendant des années et subir leur amateurisme politique quotidiennement chapeau les marocains !! un ministre qui représente le maroc au sein des grandes institutions internationales des droits de l homme marié a 2 femmes et fait travailler ses employés en noir ça existe nulle part ailleurs

    Répondre
  4. Barmaki

    Sans concéssion aucune lessieurs ramid &amekraz doivent quitter le gouvérnement,il y va de la crédibilité du pays tout entier,autrement c’est l’impunité totale,inaccéptable

    Répondre
  5. Abderrahmane Ben Driss

    Au PJD ou dans les autres partis politiques, la majorité de ces personnes sont devenues ministres parce que les femmes et hommes capables d’apporter une vraie valeur ajoutée à notre pays en matière de proposition de lois, de décisions économiques et sociales intéressantes ont délaissés la politique. C’est dommage pour notre pays, les partis politiques traditionnels n’ont pas su se renouveler et les ténors du PJD sont incompétents et avaient fait du discours religieux leur unique élément de fonds de commerce politique. Le pire c’est qu’ils pensent vraiment être à la hauteur.

    Répondre
  6. Frérot

    D’où la nécessité d’ouvrir les mosquées.

    Répondre
  7. Mouncif

    PJD depuis qu’ils sont aux pouvoirs rien ne marche des bras cassés toujar fi dine des hypocrites ils se cachent derrière la barbe des maudits personne ne votera pour eux disparaissez le peuple vous hait

    Répondre
  8. Nizar

    Naturellement, les frères doivent s entre aider, protéger leurs avenir mutuellement.La partie peuple n entre pas dans cette fraternité.

    Répondre
  9. Haddad

    Par oubli qu ils n ont pas déclaré leurs salariés à la cnss. Presque les étrangers qui déclarent leurs salariés au Maroc. Pour nous deux ministres c est haram il risque d aller a l enfer si il font cet acte apres tout nous deux ministres du pjd c est des vrais croyants et des vrais musulmans c est pour cela ils sont contre le festival de mawazine vous l avez oublier je crois. Quand il commence un débat où une conférence il commence par el fatiha et dieu est grand.

    Répondre
  10. Mohamed Amine Elazhar

    En politique y’a pas de frère ou soeur ou blablabla… ce mini- ster a montré à quel point il ne méritait pas la confiance de tous …alors ouste … du balai comme disent nos ancêtres … ça pue …

    Répondre
  11. Aicha Meghfour

    Aucun scrupule, aucune dignité et surtout le règne de l’impunité, pleure Ô pays bien aimé

    Répondre
  12. Benchekroun Abdelkrim

    Du n importe quoi ! Tous ces pejedistes ne sont en fait qu une bande d opportunistes et de fumiers avec à leur tête Benkirane

    Répondre
  13. OMAR

    Les monteurs voleurs de baghdad
    Il ont trahi le peuple comme leurs prédécesseurs d’autres Partis…

    Répondre
  14. Bachi

    UNE HISTOIRE A DORMIR DEBOUT. AVEZ VOUS VU UNE PERSONNE QUI N’A PAS HONTE DE LA HONTE ?
    AHHHHH CE p j d ET CES FRÈRES TOUS DES BARATINEURS, TOUS DES ÉLÈVES DE benkirane.

    Répondre
  15. Taha

    Subahnallah !!!!! Puisqu’il ne voulait pas être ministre alors pourquoi il ne démissionnerait pas.😜

    Répondre
  16. Elguedmi khadija

    Si un ministre des droits de lhomme na pas respecté le droit à la santé de sa secrétaire il n a pas le droit de garder ce poste et il doit être jugé si on respecte ce que mentionne notre constitution: lier la responsabilité aux jujement

    Répondre
  17. Kettani Abdellaziz

    Si les frères insistent comme toujours pour que leurs compères restent en poste, notre roi aurait toute la latitude pour les limoger.
    Comme 2 Pjdists sont impliqués à ajouter à d’autres du même parti compromis a des niveaux différents dans des situations non confortables , leur 1er ministre doit également être piqué.
    Bon débarras !

    Répondre
  18. Breek bihi

    La confrérie du mal ..
    La même stratégie et sur la totalité des États Unis D’ HAMAJISTAN

    Répondre
  19. Bachi

    une HONTE pour ceux qui n’ont pas HONTE est un HONNEUR

    Répondre
  20. Allal

    C est le discours de personnages très pieux et très désintéressés

    Répondre
  21. Abdellah Mehdi

    On voit bien que vous vous attaquez aux membres du PJD, il y a de quoi, seulement vous épargnez les autres partis empêtrés jusqu’au coup dans toutes sortes de scandales que vous excelleriez en nous les dévoilant

    Répondre
  22. Abfel

    Est ce qu il es fou
    Rah l bzizila 3atfa

    Répondre
  23. BenAli

    سبحان الله
    النفاق بعينه
    الذي لا يريد فهو لا يريد لإرضاء الأصدقاءولكن لا يريد حتىل
    ا
    لأنه أولا يخاف الله و يخاف من الميؤوليةأما لإرضاء الإخوان الأصدقاء و مخالفة القانون هذا لعبت.
    كأني الله سبحانه و كورونا وكالة معانا و عند ربكم تهتمون.

    Répondre
  24. BenAli

    Donc ministre de ses frères..!!!!..non pas ministre pour servir le peuple. Le non-respect de la Loi est refusé par le peuple accepté par les « frères. N’importe quoi!!!!

    Répondre
  25. Saidi

    Le malheur de ce pays, personne n’assume sa responsabilité et ça été toujours comme ça. C’est toujours les autres: collegues du parti …. le roi …. A la limite, il a été désigné par le roi et donc il rend compte au Roi. Combien de détournements et aucune suites.

    Répondre
  26. Bouchoutroch

    Normal, ils sont là pour remplir une mission ….; bon, je ferais meilleur de me taire.

    Répondre
  27. بن جيلالي

    Ils n ont pas honte notre prophète que la PAIX et le SALUT de notre DIEU soient sur lui dit selon le sens de ses paroles la religion a une grande relation avec la honte الحياء….
    Les erreurs des ces monsieurs tamis et amekraz sont des crimes parce qu ils ont trahit leur serment devant notre DIEU et ils ont promis aux citoyens la fidélité dans leurs devoirs envers le pay et les citoyens ….alors leurs démission ne nous intéresse pas parce que la démission est une solution lorsque notre gestion de la ministère est lamentable et pas rentable ….mais leur conduite mérite un jugement …leur conduite avaient beaucoup d influences sur l image du Maroc a l étrange grâce aux efforts de notre Roi Mohammed 6 que DIEU le protège …des infleunces a l intérieur de notre pay sur les loies morales de tous les marocains et notre éducation en trahisants leurs serments ….un point de vue …

    Répondre
  28. Kourouri

    Comme les autres parties d’ailleurs le pjd est une bande d’hypocrites sans scrupules. Ils exploitent la religion à leur guise en profitant de l’ignorance de la masse populaire très croyante. Après les autres formations qui
    ont participé à la direction des gouvernements successifs depuis l’indépendance, ce parti abattu tous les records de manipulation et d’exploitation de ce peuple qu’au cours de ces 60 dernières années ces partis ont réussi par leur politique criminelle d’éducation à l’école a créer un peuble de soumis d’affame’s près à être manipule’sans aucune résistance. Bravo les criminels !

    Répondre
  29. Berrada

    Les pjidistes des frères les uns pour les autres mais tous des ennemis pour le peuple

    Répondre
  30. Yassine

    3yina bhad lakmamre

    Répondre
  31. Rafa

    C est quoi le point de vue de la haute Autorité dans ce payé. Silence radio à tous les niveau.

    Répondre
  32. Ahmed

    Le PJD perd ses principes devant les postes ministériels et l’argent

    Répondre
  33. Abkoui

    Ayatollah Benkirane hlayequi

    Répondre
  34. Benjelloun

    Ramid et Amekrse ont fautes en vers le peuple donc ils doivent partir et quiter ce gouvernement

    Répondre