Aid Al Adha 2019 : Six millions de têtes identifiées et trente souks mis en place

Un total de six millions de têtes sont identifiées et trente souks supplémentaires dédiés à la vente des ovins et caprins mis en place à ce jour dans le cadre des préparatifs de la fête du sacrifice, indique l’Office national de la sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA).

Cette année, environ 8 millions d’ovins et de caprins devraient être identifiés suite à l’adhésion massive des éleveurs-engraisseurs à l’opération de l’enregistrement destinée pour Aid Al Adha, précise l’ONSSA dans son communiqué publié suite à une réunion qui s’est tenue, mardi à Rabat, sous la présidence de Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural, de l’eau et des forêts.

A ce jour, 6 millions de têtes ont été identifiées et plus de 223.000 éleveurs engraisseurs enregistrés, soit une augmentation de 62% par rapport à l’année dernière, l’opération de l’identification des ovins et des caprins devant s’achever vers la fin du mois de juillet courant.

Aussi, un bilan des résultats des contrôles menés par l’ONSSA jusqu’à aujourd’hui a été présenté comme suit: 320 sorties de contrôle, 160 échantillons d’aliments pour animaux ont été prélevés pour analyse, 400 échantillons de viandes ont été analysés pour s’assurer de l’absence d’antibiotiques dans les viandes, 70 laissez-passer des fientes de volaille ont été délivrés, 5 procès d’infractions ont été dressés à l’encontre des contrevenants et ont été envoyés à la justice, révèle la source.

Par ailleurs, les responsables de l’ONSSA ont également souligné que ce contrôle sera renforcé à l’approche du Aïd Al-Adha, ajoutant que l’Office a saisi les différentes parties prenantes, notamment le ministère de l’Intérieur et les Douanes, afin de renforcer le contrôle des médicaments vétérinaires sur le marché local et aux frontières.

A l’instar de l’année dernière, et en collaboration avec le ministère de l’Intérieur, 30 souks supplémentaires (dont 8 souks nouvellement crées cette année) dédiés à la vente des ovins et des caprins destinés pour l’Aid, seront mis place pour renforcer le réseau de commercialisation, en plus du lancement de la campagne « Al gazar Diali » qui consiste en la formation et la sensibilisation des bouchers.

Cette réunion a été l’occasion pour prendre connaissance des différentes mesures mises en place pour Aïd al Adha afin que cette fête se déroule, comme l’année dernière dans les meilleures conditions, ajoute le communiqué, notant que les mesures mises en œuvre au cours des mois précédents, comprennent l’enregistrement des éleveurs-engraisseurs, l’identification des ovins et des caprins, le contrôle de la qualité de l’eau, le contrôle des aliments pour animaux, le contrôle des médicaments vétérinaires, ainsi que le contrôle des fientes à la sortie des élevages avicoles et à leur destination.

Lors de cette rencontre, le point a été fait sur l’opération de l’identification des ovins et caprins qui a été lancée gratuitement, à l’instar de l’année dernière, afin de permettre d’assurer la traçabilité des animaux en cas de besoin, indique le communiqué qui fait savoir que cette opération est réalisée en partenariat avec la Fédération interprofessionnelle de viandes rouges et l’Association nationale ovine et caprine, sous la supervision et le contrôle de l’ONSSA et les services concernés du ministère de l’Agriculture.

Le Directeur général de l’ONSSA a souligné, que parallèlement au plan d’action Aid Al Adha, l’Office a mis en place un plan de communication intégré ciblant à la fois les agriculteurs et les consommateurs à travers des capsules radios et spots TV, des brochures ainsi que les médias sociaux et a ajouté que l’ONSSA a mis à la disposition des citoyens le numéro bleu 0801003637, afin de recevoir leurs demandes d’informations et réclamations, chaque jour, de 8h à 20h.

A l’issue de cette réunion, les présents ont réitéré leur volonté à œuvrer pour que cette fête se déroule dans les meilleures conditions. Cette réunion a été marquée par la présence des parties concernées par cette opération, à savoir; l’Office national de la Sécurité sanitaire des Produits alimentaires, l’Ordre national des Vétérinaires, l’Ordre des Pharmaciens, la Fédération interprofessionnelle des Viandes rouges, l’Association nationale Ovine et Caprine, et la Fédération interprofessionnelle du Secteur avicole.

laissez un commentaire