BCIJ : Démantèlement d’un réseau de présumés hackers de comptes bancaires

Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a procédé, en coordination avec les services sécuritaires espagnols compétents, au démantèlement d’un réseau criminel soupçonné de détournement d’importantes sommes d’argent à partir de comptes bancaires domiciliés dans plusieurs institutions bancaires internationales et ce, à l’aide de techniques et logiciels malveillants (malwares) et avec la complicité d’un groupe d’employés de centres d’appels.

Un communiqué du BCIJ indique, ce mardi 23 avril 2019, que le démantèlement de ce réseau criminel, intervenu sur la base d’informations précises fournies par les services de la DGST, s’inscrit dans le cadre des efforts déployés pour le renforcement de la coopération sécuritaire internationale de lutte contre le crime organisé transfrontalier.

Les procédures d’enquête menée sous la supervision du parquet compétent ont permis l’arrestation de 16 individus dans les villes de Casablanca, Meknès, Khénifra, Oujda, Marrakech et El Hajeb, pour leurs liens présumés avec ce réseau criminel, outre leur relation avec un réseau s’activant en Espagne, ajoute le communiqué, faisant savoir que toutes les institutions bancaires ciblées ont été déterminées.

Les perquisitions ont permis la saisie de matériels et équipements électroniques utilisés dans ces actes criminels ainsi que d’importantes sommes d’argents provenant de ces activités criminelles, précise-t-on de même source.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, alors que les investigations et recherches se poursuivent pour interpeller d’autres individus qui pourraient être impliqués dans ces actes criminels, conclut le communiqué.

laissez un commentaire