Hiver 2019-2020 : 1.753 douars seront soutenus contre le froid

Le plan national de lutte contre les effets de la vague de froid cible un total de 1.753 douars pour la saison 2019-2020, a indiqué mercredi à Rabat le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit.

Présentant le projet de budget sectoriel 2020 du ministère de l’Intérieur devant la commission de l’Intérieur et des collectivités territoriales à la chambre des conseillers, le ministre a précisé que les douars bénéficiaires sont situés dans 232 collectivités relevant de 27 provinces qui comptent 736.311 personnes.

Ce plan annuel, mis en place régulièrement par le ministère de l’Intérieur selon une approche participative depuis 2007, porte sur des mesures d’assistance aux populations touchées à travers la mise en œuvre du centre de pilotage et de veille au niveau du département de l’Intérieur pour le suivi de la situation et la coordination des interventions, a-t-il ajouté.

Il s’agit aussi, selon lui, d’activer des commissions provinciales de veille, de suivi et d’évaluation continue de la situation sur le terrain, d’assurer l’approvisionnement normal de certaines zones en produits de base et des moyens de chauffage, en plus de la fourniture de la nourriture pour bétail.

Parmi les mesures adoptées, a poursuivi Laftit, figurent la mobilisation de matériel et d’engins appartenant aux services de l’État et aux privés afin de désenclaver les douars et assurer leur raccordement au réseau téléphonique, sans oublier l’intervention immédiate par hélicoptères de secours de la Gendarmerie Royaume et du ministère de la Santé pour venir en aider aux populations en détresse comme lorsqu’il s’agit des femmes enceintes.

Ces actions concernent aussi la prise en charge et l’hébergement des personnes affectées dans des unités d’accueil sécurisées en vue de leur protection contre les effets de la vague de froid et leur offrir nourriture et soins de santé, a-t-il noté.

Parallèlement à ce plan national, le responsable a affirmé que l’approche d’intervention au titre de la précédente saison s’est articulée autour de sept axes à fort impact social.

Il s’agit de fournir des prestations médicales à travers le déploiement d’hôpitaux des Forces Armées Royales à Azilal et Midelt, de même qu’un hôpital mobile du ministère de la Santé à Midelt (Imilchil), ainsi que l’organisation de caravanes médicales et des visites de terrain dans les provinces concernées en vue de renforcer la couverture médicale et d’activer le programme « Riaya » du ministère de la Santé.

En outre, un suivi médical a été assuré en faveur des femmes enceintes et des personnes âgées vivant dans des zones éloignées et des personnes souffrant de maladies chroniques.

Le ministre a également mis l’accent sur la distribution de lots de produits alimentaires et de couvertures dans les provinces concernées par le plan de lutte contre les effets de la vague de froid avec la participation de la société civile. S’y ajoutent les services d’hébergement et de secours en fournissant des couvertures aux centres Dar Attaliba et Dar Attalib, aux internats, aux hôpitaux, aux centres de santé et aux orphelinats, en plus de l’aménagement de pistes d’atterrissage des hélicoptères aux fins de la prise en charge pour les cas urgents.

Il a aussi cité la distribution de bois de chauffage et de fours améliorés dans le cadre du programme annuel du Haut-commissariat aux eaux et forets et à la lutte contre la désertification avec l’octroi de 6200 unités au profit des populations et des établissements scolaires, sans oublier l’opération de chauffage des centres de santé et des maternités.

L’approche d’intervention pendant la saison dernière, a-t-il encore rappelé, a été axée sur la mise en place des aliments pour bétail subventionnés dans le cadre du programme du ministère de l’Agriculture ainsi que sur le désenclavement des douars.

Sous cet angle, le ministère de l’Équipement, du transport et de la logistique oeuvre de concert avec les autorités provinciales et locales pour l’ouverture des routes nationales, régionales et provinciales, la mobilisation d’engins de déneigement afin d’assurer la fluidité de la circulation et le suivi régulier de la météo.

Le ministre a d’autre part affirmé que les services de l’administration territoriale et les commissions de veille et de suivi restent mobilisés en vue de fournir tout le soutien nécessaire aux citoyens et de protéger les personnes et les biens, en application des hautes directives royales.

Sur un autre volet, Laftit a rappelé le bilan du ministère pour l’année 2019 en matière de gouvernance sécuritaire et de gestion des risques, relevant que cette année a été marquée par la mise en œuvre des stratégies et des plans sécuritaires multi-dimensions. Ces plans, a-t-il précisé, sont destinés à consacrer les règles de gouvernance sécuritaire de lutte contre le crime, les réseaux terroristes, de drogue et de crime transnational et de lutte contre les flux de migration clandestine dans le plein respect des lois en vigueur.

Le ministre a par ailleurs mis en exergue les efforts déployés en matière de développement humain, à travers l’adoption d’une nouvelle approche qui a accorde la priorité aux régions pauvres et les catégories défavorisées, au développement de l’enfance précoce et à la lutte contre la pauvreté, l’exclusion et la consécration des valeurs de la dignité, de l’égalité et de la solidarité.

Concernant les terres soulaliyates, le ministre de l’intérieur a rappelé la réforme du cadre législatif relatif à la gestion de ces terres, à la faveur de l’élaboration de trois projets de loi.

Il a par ailleurs souligné l’adhésion du ministère dans la dynamique de développement et l’accompagnement des politiques publiques aux niveaux central et territorial, en s’inspirant des hautes orientations royales, en vue de moderniser les infrastructures socio-économiques, produire la richesse, élargir le champ des services de proximité et lutter contre les disparités sociales et territoriales.

laissez un commentaire