Les chiffres choquants du mariage d’enfants au Maroc

A l’occasion de la Journée Internationale de la fille, le 11 octobre 2019, les agences des Nations Unies, UNFPA, UNICEF et ONU Femmes appellent à un engagement collectif pour une éradication du mariage d’enfants au Maroc.

Pour soutenir cet appel, les agences des Nations Unies ont mis en avant des chiffres pour le moins choquants sur l’évolution du mariage d’enfants au Maroc.

Se basant sur les statistiques du Ministère de la Justice, un communiqué des agences précitées, nous apprend que 32 104 demandes de mariage d’enfants ont été enregistrées en 2018 contre 30 312 en 2006.

Pire encore, entre 2011 et 2018, 85 % des demandes de mariage d’enfants se sont soldées par une autorisation. Et sans surprise, 99% des demandes de mariage impliquant des enfants ont concerné des filles sur la période 2017-2018.

Par ailleurs, il faut savoir que ces chiffres ne prennent en compte que les mariages contractés, ce qui veut dire que les mariages informels d’enfants dits mariages « Orf »ou avec Fatiha ou encore les mariages dits par « contrats » ne figurent pour leur part dans aucune source statistique officielle du ministère.

laissez un commentaire