Réduction du taux de mortalité maternelle de 77,46% entre 1996 et 2018

Doctor examining a pregnant woman

Le Maroc a réussi à réduire le taux de mortalité maternelle de 77,46% entre 1996 et 2018, honorant ses engagements internationaux en matière de réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement 4 et 5, a indiqué mercredi le ministère de la Santé.

Sur la même période, le Royaume est passé de 332 décès pour 100.000 naissances vivantes (NV) en 1992 à 72,6 décès pour 100.000 NV en 2018, selon les chiffres présentés lors d’une rencontre organisée par le ministère avec l’appui de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) sous le thème « Mobilisons-nous pour donner la chance aux enfants prématurés ».

Dans un communiqué, le département a également fait état d’une réduction de 76 % du taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans et de 63% du taux de mortalité néonatale.

Cette rencontre organisée à l’occasion de la Journée mondiale de la prématurité est la première du genre dans la région Eastern Mediterranean Regional office of World Health Organisation (EMRO), avec pour objectif de contribuer à la mobilisation des différents intervenants autour de la problématique de la santé du nouveau-né, du prématuré et du nouveau-né de faible poids de naissance, dont les représentants et chercheurs des CHU, du secteur privé, l’Unicef, le FNUAP et des ONG thématiques.

laissez un commentaire