Atlantic Free Zone. MEDZ et DMA signent pour une extension

Une nouvelle extension de 14 hectares de l’usine de production de jantes en aluminium est en cours à l’Atlantic Free Zone. Le projet de Dika Morocco Africa, filiale du groupe chinois Citic Dicastal vient d’être signé avec MEDZ, filiale de CDG Développement.

Le projet DMA, qui a fait l’objet d’un protocole signé en décembre 2017, sous la présidence du Roi Mohammed VI, porte sur un investissement global de 350 millions d’euros, créant 1.200 emplois.

Deux usines ont été construites par DMA pour une capacité de production de 6 millions de jantes en aluminium, principalement destinés à l’export.

« Nous avons construit la première usine dans une période record de 8 mois sur Atlantic Free Zone. Nous avons eu tout le support nécessaire des équipes de MEDZ pour la réussite de ce projet. » a précisé Badr Lahmoudi, Directeur Général de DMA.

Cette extension est prévue pour accueillir d’autres unités pour la fabrication de jantes en aluminium et le développement d’une nouvelle activité dans le secteur automobile, portant sur la fabrication et la maintenance de moules.

A travers cette nouvelle phase du projet, Dika Morocco Africa consolidera son activité au Maroc par une intégration en amont, ce qui se traduirait par un doublement de son investissement initial ainsi que les emplois générés. Une croissance soutenue « confirmant la confiance renouvelée dans les infrastructures et l’accompagnement proposés au sein d’Atlantic Free Zone ainsi que le maintien de la compétitivité de l’offre Maroc, malgré une conjoncture internationale difficile », souligne MEDZ dans un communiqué.

laissez un commentaire