Un site australien supprimé de Google

Fermé définitivement aux touristes, il y a un an, le site historique Uluru, situé en plein désert australien est même interdit aujourd’hui aux visiteurs virtuels. Google a répondu ainsi au vœu des aborigènes sur place qui considèrent ce lieu comme sacré.

Cherchez « site Uluru », sur Google, vous n’avez plus le droit de le visiter virtuellement. L’administration australienne des parcs naturels, Parks Australia, avait demandé que ces images soient supprimées conformément au vœu du peuple Anangu, les aborigènes qui sont les propriétaires traditionnels du site. Pourtant, le dit site figure sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Il a été définitivement fermé aux touristes le 26 octobre 2019 à la demande des mêmes personnes.  « Nous comprenons que le parc national Uluru-Kata Tjuta est profondément sacré pour le peuple Anangu », a déclaré un porte-parole de Google. « Dès que Parks Australia a exprimé ses préoccupations à propos de cette contribution d’utilisateurs, nous avons supprimé les images ». Google a précisé qu’il s’agissait d’images prises par des utilisateurs de son service de cartographie en ligne Google Maps avant la fermeture de l’Uluru aux touristes

laissez un commentaire