US Round Up du jeudi 6 août – Eric M. Garcetti, Kodak, Jerry Falwell Jr., Alyssa Milano, Mississippi

Eric M. Garcetti

Alors que la Californie dépasse New-York en termes de cas de contamination au coronavirus, une nouvelle mesure dans la traque des fêtards à Los Angeles a été annoncée par le maire Eric M. Garcetti. Ce dernier a menacé de couper l’eau et l’électricité dans les résidences ou les entreprises accueillant les grandes fêtes, qui menacent la santé et la sécurité des citoyens. «Ces grandes fêtes sont dangereuses et peuvent coûter la vie aux Angelenos», avertit M. Garcetti lors d’une conférence de presse mercredi …

Covid19 – Los Angeles menace de couper l’eau et l’électricité pour dissuader les fêtards

Eric M. Garcetti, le maire de Los Angeles, a brandi la menace de recours aux coupures d’eau et d’électricité dans les résidences et entreprises qui accueillent les grandes fêtes au mépris des directives de la santé publique, informe The New-York Times. Alors que les grands rassemblements sont interdits dans les résidences privées en vertu des ordonnances de la santé publique du comté de Los Angeles en raison de la pandémie, une série de violations a été signalée ces dernières semaines. Selon les autorités de LA, une fête qui a été organisée dans un manoir sur le célèbre Mulholland Drive lundi soir impliquant une foule de fêtards a dégénéré en fusillade après minuit, faisant cinq blessés, et un mort. «Ces grandes fêtes sont dangereuses et peuvent coûter la vie aux Angelenos», avertit M. Garcetti lors d’une conférence de presse mercredi. «C’est pourquoi, ce soir, j’autorise la ville à couper l’eau et l’électricité dans les résidences, les entreprises, ou tous les lieux accueillant de grands rassemblements non autorisés.», a-t-il menacé avant de préciser que «selon des recherches 10% des personnes sont à l’origine de 80% de la propagation du virus», note la publication.

Covid19 – Mississippi –  116 étudiants sont mis en quarantaine.

Dans l’Etat du Mississippi, ce sont les écoles qui ont fait la Une des médias. La semaine dernière, les écoles de la ville de Corinth ont rouvert leurs portes pour accueillir des centaines d’élèves. Alors qu’un premier cas de coronavirus a été détecté vendredi chez un lycéen, le nombre de cas s’est multiplié au cours de la semaine. Il est passé de six étudiants et un membre du corps enseignant, à 116 étudiants aujourd’hui. Ces derniers ont été renvoyés chez eux et mis en quarantaine, a rapporté CNN le mercredi. Malgré l’escalade de la situation,  le directeur du district affirme ne pas avoir l’intention de changer de cap, souligne The Washington Post. «Ce n’est pas parce qu’on a commencé à avoir des cas positifs qu’on va fermer l’école», a déclaré Lee Childress lors d’un Facebook Live mardi sur la page du district scolaire, précise le WP.

Kodak sous les feux des projecteurs après l’annonce du prêt fédéral

Après l’enquête lancée mardi par le gendarme des marchés financiers (la SEC), c’est au tour des démocrates du Comité de surveillance et de la réforme à la chambre des représentants d’ouvrir une enquête sur les circonstances du prêt accordé à Kodak de $765 millions la semaine dernière. L’annonce du prêt censé l’aider à se lancer dans la fabrication d’ingrédients pharmaceutiques, a propulsé l’action Kodak  de $2,62  le 27 juillet à $60 à l’annonce du prêt. Elle évolue actuellement autour de $15, informe The Wall Street Journal. Dans une lettre adressée mardi au patron de Kodak, Jim Continenza, le comité a fait part de ses préoccupations quant au «manque d’expérience pharmaceutique» de la société et l’attribution des stocks options aux dirigeants et aux membres du conseil, dont M. Continenza, peu avant l’annonce. «Bien que Kodak ait une expérience dans la fabrication des produits chimiques utilisés dans la photographie, la société  n’en a aucune dans la fabrication des substances chimiques destinées à être utilisés dans les produits pharmaceutiques». D’autre part, des dirigeants dans le secteur pharmaceutique dont le patron de Teva Pharmaceutical Industries ne voient pas d’un bon œil la mutation de Kodak ni celle de Phlow Corp., qui vient également d’obtenir un financement fédéral, relève le Journal.

Jerry Falwell  Jr. s’excuse d’avoir posté sa photo, la braguette ouverte

Jerry Falwell Jr.

« J’ai promis à mes enfants d’essayer d’être un bon garçon« , réplique le président de Liberty University, regrettant la publication sur Instagram d’une photo de lui, le bras autour d’une jeune femme en short déboutonné alors qu’il tenait un verre à la main, sa braguette ouverte, laissant entrevoir le haut de son caleçon. La photo, rapidement retirée, qui semblait être prise dans un yacht a profondément choqué le public après avoir défrayé la chronique, rapporte Politico. Le président de Liberty University, Jerry Falwell Jr., fervent supporter évangélique du président Trump, a présenté ses excuses mercredi, invoquant une «fête costumée» pour les vacances, «juste pour s’amuser ». La publication  de la photo a également suscité des accusations d’hypocrisie vu que l’université évangélique qu’il dirige interdit aux étudiants d’avoir des relations sexuelles en dehors d’un mariage «ordonné par la Bible» et de consommer les médias au contenu obscène, sexuel ou toute exposition de la nudité. De plus, la politique de l’université préconise également «la pertinence» et la «modestie» dans la façon dont les étudiants doivent s’habiller, signale Politico.

Alyssa Milano testée positive au coronavirus: « J’ai vraiment cru que j’allais mourir »

Alyssa Milano

Alyssa Milano, connue pour son rôle dans la série « Charmed » a affirmé avoir contracté le  coronavirus. L’actrice de 47 ans a partagé sur Instagram ce mercredi les résultats de ses tests ainsi qu’une photo d’elle sous respirateur alors qu’elle était malade en avril. « C’était moi le 2 avril après une maladie de 2 semaines. Je n’avais jamais été aussi malade« , relate Milano avant de préciser : « Tout me faisait mal. J’ai eu une perte de l’odorat, des maux de tête. Je me sentais comme si un éléphant était assis sur ma poitrine. Je ne pouvais pas respirer. Je n’arrivais par à garder la nourriture. J’avais perdu cinq kilos en 2 semaines. J’avais tous les symptômes du Covid.  » écrit-elle sur sa page. « Je veux aussi que vous sachiez que cette maladie n’est pas un hoax. J’ai vraiment cru que j’allais mourir. Je ferai don de mon plasma dans l’espoir de sauver une vie ». Milano a ensuite incité ses fans de porter un masque et prendre soin d’eux. Et le site de Fox News de rappeler que selon l’Université John Hopkins, à ce jour 18,7 millions de cas de coronavirus ont été recensés dans le monde dont 4,8 millions aux États-Unis seulement.

laissez un commentaire