US Round Up du lundi 21 septembre – Dilemme scolaire, Hiver Covid19, La lettre empoisonnée, Bryson DeChambeau, Lady Gaga

Covid-19 et le dilemme scolaire : Présentiel ou distanciel ? Un choix qui reste difficile à faire dans un contexte épidémiologique toujours menaçant. Au Texas, alors que plus d’un million d’étudiants ont repris le chemin de l’école pour le semestre d’automne, 4500 ont été contaminés dont 2175 membres du corps enseignant. Selon le Dallas Morning News, le taux d’infection a bondi de 48% entre le 6 et le 13 septembre dans les milieux scolaires …

Covid19 – Au Texas, plus de 4500 cas dans les écoles publiques

Selon les données publiées jeudi par l’État du Texas, plus de 4500 étudiants, enseignants et employés ont été testés positifs depuis la réouverture des écoles publiques, informe The Washington Post. Le  tableau de bord de la Texas Education Agency et du Département de la santé montre qu’environ 2350 élèves des écoles publiques ont été contaminés du 2 août au 13 septembre. Et que le nombre des nouvelles infections augmente au fur et à mesure que les établissements scolaires rouvrent pour le semestre d’automne. Par ailleurs, environ 2,175 enseignants et membres du personnel ont été eux aussi testés positifs au cours de la même période. Le taux d’infection est de près de 0,2% des étudiants en présentiel, les 1,1 million qui ont repris le chemin de l’école pour le semestre d’automne, soit près d’un cinquième des 5,5 millions d’élèves qui fréquentent les écoles publiques du Texas. Et le WP de conclure que le taux d’infection chez les étudiants et le corps enseignant a augmenté de 48% entre le 6 et le 13 septembre, une hausse attribuable à la reprise des cours en présentiel, selon le Dallas Morning News.

Hiver Covid19 – Naviguer dans l’inconnu

L’hiver redouté approche. Ce qui va se passer ? Personne ne le sait, alors que les inquiétudes persistent à travers le monde. Le bilan humain est très lourd : Environ 200,000 décès attribués au coronavirus aux États-Unis contre près d’un million dans le monde, signale The New-York Times. Face à tant de questions sans réponses, la pandémie poursuit sa course. Le virus va-t-il ralentir ? Ou est-ce une nouvelle vague en route ? «Ce qui va se passer, personne ne le sait», tranche Catherine Troisi, épidémiologiste au Centre des sciences de la santé de l’Université du Texas-Houston. «Ce virus nous a pris par surprise sur plusieurs fronts, et nous ne devrions pas nous étonner d’être surpris à nouveau.», a-t-elle averti. Après une légère tendance à la baisse, le nombre quotidien des nouveaux cas  est de nouveau en hausse aux Etats-Unis suite à une résurgence du virus dans les universités et les écoles. Au moins 73 pays déplorent la même tendance haussière des cas d’infection. Si les gouvernements ont imposé des restrictions radicales et douloureuses au début de la pandémie, aujourd’hui, ils tentent tant bien que mal de les éviter, relève le NYT.

Maison Blanche – Arrestation d’une femme soupçonnée d’avoir envoyé la lettre empoisonnée 

Selon les autorités américaines, la femme a été arrêtée lorsqu’elle essayait de franchir la frontière entre le Canada et les Etats-Unis, informe Politico. La lettre contenant de la ricine a été interceptée en début de semaine avant d’atteindre la Maison Blanche. La femme a été placée en garde à vue par les agents des douanes et de la protection des frontières américains précisément au passage frontalier de Peace Bridge, près de Buffalo. La dame dont le nom n’a pas été encore divulgué, devrait faire face à des accusations fédérales, souligne la publication, ajoutant que la lettre adressée au président Trump, reçue à un centre de courrier gouvernemental semble provenir du Canada. Et de conclure que d’autres agences fédérales ont également été destinataires de plis contenant ce poison. En 2018, un vétéran de la marine a été inculpé pour avoir envoyé des plis contenant de la ricine à Trump et à d’autres fonctionnaires fédéraux. En 2014, un homme du Mississippi a été condamné à 25 ans de prison après avoir envoyé des lettres empoisonnées à la ricine au président Barack Obama et à d’autres responsables à la Maison blanche, note Politico.

Bryson DeChambeau vainqueur de l’US Open

Bryson DeChambeau

 En remportant, à 27 ans, son premier Majeur, l’Américain DeChambeau, casquette « old school » vissée sur la tête, a secoué le monde du  golf ce dimanche, rapporte The Wall Street Journal. Grâce à son approche « scientifique », une condition physique et morale indéniable, Bryson a pu mater le redoutable parcours de Winged Foot, étant le seul sous le par, devançant Wolff, 21 ans, qui ambitionne de devenir le jeune Tiger Woods. Wolff a eu du mal à stopper la marche en avant du golfeur californien, vainqueur avec un total de 6 coups d’avance sur son partenaire de dernière partie. Le tournoi qui a eu lieu en septembre au lieu de juin en raison de la pandémie, s’est déroulé à huit clos rappelle le WSJ.

Lady Gaga évoque ses envies suicidaires

Lady Gaga

Dans une interview accordée à l’émission « Sunday Morning » sur la chaine CBS, la star aux millions de disques vendus a levé le voile sur ses jours sombres, ses pensées suicidaires qui la taraudent «  tous les jours  », lit-on sur le site de Fox News.  La star américaine dit être victime du fardeau de la célébrité qui l’a rendue « épuisée  et complètement anéantie ». La chanteuse de 34 ans a, par la même occasion, évoqué les pièges du succès qu’elle a réalisé au cours des dernières années, notamment les super hits dont « Joanne » et le film « A Star Is Born « , qui ont raflé une multitude de prix et de nominations. Si elle a tout pour être heureuse, Gaga se lamente toutefois de ne pas pouvoir faire tranquillement ses courses, ou prendre un repas en famille sans être « bombardée » par les fans. «J’ai complètement renoncé à moi-même», a-t-elle avoué. « Je n’aime plus être célèbre. Je n’aime plus être une star. Je me sens épuisée, complètement anéantie« , déplore la star tout en se rappelant avoir accusé son piano de tous ses maux en lui soufflant : «Tu as ruiné ma vie.… Tu m’as fais ce que je suis : Lady Gaga, mon plus grand ennemi », relate Fox News.

Jamila Arif

 

 

 

laissez un commentaire