US Round Up du lundi 3 août – Cannabis, Siri, Frelon meurtrier, New-York, Analphabétisme en santé,

Mitch Baruchowitz

En pleine crise sanitaire, période de stress et d’anxiété, les ventes du cannabis explosent aux Etats-Unis. Le marché légal a connu une forte progression tout en cannibalisant le trafic illicite.  Dans l’ensemble, les revenus du cannabis devraient atteindre $17 milliards cette année, selon New Frontier Data, soit une hausse de 25% par rapport à 2019. « De toute évidence, nous comprenons tous que cette période d’anxiété accrue peut déclencher une consommation accrue des drogues« , souligne  Mitch Baruchowitz, directeur de Merida Capital Partners, un fond de capital-investissement axé sur le secteur du cannabis…

L’industrie du cannabis légal dopée par Covid-19

Après des années de lutte contre la vente illégale de la marijuana qui a rongé sa part de marché et réduit ses prix, le coronavirus est venu faire les affaires de l’industrie légale dont les ventes ont explosé aux Etats-Unis, informe Politico. Les clients craignant les risques liés à la consommation de produits douteux et à la livraison à domicile par des vendeurs à l’heure où la distanciation sociale devient impérative. De plus, exténués par la pandémie, les Américains deviennent de plus en plus accroc aux drogues. Même les villes qui n’ont jamais autorisé la vente de la marijuana reconsidèrent leur décision, motivées par la recherche de nouvelles recettes fiscales. En Floride, le nombre des utilisateurs de la  marijuana à des fins médicales par exemple passe de 5,000 patients par semaine en juin, à plus de 50,000 depuis mars. Dans l’ensemble, les revenus du cannabis devraient atteindre $17 milliards cette année, selon New Frontier Data, soit une hausse de 25% par rapport à 2019. Mitch Baruchowitz, directeur de Merida Capital Partners, un fond de capital-investissement axé sur le secteur du cannabis, a fait valoir que la pandémie «cannibalise» le marché illicit. « De toute évidence, nous comprenons tous que cette période d’anxiété accrue peut déclencher une consommation accrue des drogues« , souligne le PDG de la société, cité par Politico.

Poursuite de $1,4 milliard contre Apple

Selon The Wall Street Journal, la société chinoise Shanghai Zhizhen Network Technology, détentrice d’un brevet pour une technologie utilisée dans l’assistant vocal offrant des fonctions similaires à celles de Siri d’Apple, vient d’intenter une action en justice contre la marque à la pomme pour violation de brevet. Si la cour tranche en sa faveur, Apple ne pourrait plus commercialiser une large gamme de ses produits sur le marché de la deuxième économie mondiale. Le WSJ précise que le développeur chinois a annoncé lundi son intention de poursuivre Apple pour environ 10 milliards de yuans ($1,43 milliard) de dommages et intérêts devant un tribunal de Shanghai, alléguant que le logiciel d’assistance par commande vocale Siri utilisé par le fabricant américain de l’iPhone et l’iPad viole l’un de ses brevets. Et le Journal de conclure que la Chine reste le marché le plus important pour Apple en dehors des États-Unis, en termes de ventes.

New-York – Un tiers des petites entreprises risquent de disparaître

Cinq mois après le déclenchement de la pandémie, l’univers très particulier des petites entreprises, essentielles à l’économie de la ville de New-York et qui donne à ses quartiers une personnalité unique, est sur le point de s’écrouler, alerte The New-York Times. En effet, plus de 2,800 entreprises ont mis la clé sous le paillasson depuis le 1er mars, selon les données de Yelp, un record par rapport aux autres grandes villes américaines. Environ la moitié des fermetures ont eu lieu à Manhattan, désormais boudé par les touristes et par ses habitants fortunés qui se sont rués vers les résidences secondaires. A la fin de la pandémie, environ un tiers des 240,000 petites entreprises New-yorkaises risquent de ne jamais rouvrir, selon un rapport du Partnership for New-York City. Jusqu’à présent, ces entreprises ont déjà supprimé 520,000 emplois. Alors que New-York abrite le plus grand nombre de sièges sociaux des Fortune 500 que n’importe quelle autre ville américaine, les petites entreprises sont la cheville ouvrière de l’économie de la ville. Elles représentent environ 98% des employeurs de la ville et emploient plus de trois millions de personnes, soit environ la moitié de sa main-d’œuvre, selon les autorités de la ville. Par ailleurs, l’aide fédérale d’urgence n’a pas réussi à fournir assez de fonds pour atténuer les effets de la crise sanitaire, note le NYT.

L’analphabétisme en santé chez les Américains, aggravé par la pandémie

Une bibliothèque de l’Etat du Michigan a dû diffuser un message à l’attention de ses usagers leur demandant d’arrêter de passer les livres au micro-ondes pour « tuer le coronavirus ». Et ce,  après avoir remarqué que des ouvrages comportaient des traces de brûlures, révèle The Washington Post. La Cleveland Clinic, de sa part, a émis un avertissement public sur les dangers d’utiliser la vodka comme désinfectant pour les mains. Puis vint la vague des appels d’urgence aux centres antipoison pour les cas d’intoxication à l’eau de Javel. Ce qui a incité les centres de contrôle et de prévention des maladies à renforcer la diffusion des avertissements exhortant les gens à ne pas ingurgiter l’eau de javel ni rincer les aliments avec. Il faut dire que la peur du Covid-19 a révélé un manque de connaissances de base en matière de santé dans ce pays, qui n’est pas nouveau d’ailleurs relève la publication. La confusion a été amplifiée davantage lors de cette crise sanitaire par les demi-vérités circulant dans les médias sociaux et les déclarations mal informées par des personnalités qui occupent le devant de la scène publique, déplore la publication.

Un «  frelon meurtrier  » attrapé dans l’État de Washington

Près de quatre mois après la première apparition du frelon aux États-Unis, des chercheurs du département de l’Agriculture de l’État de Washington (WSDA) ont capturé l’insecte furieux pour la première fois, informe Fox News. Scientifiquement connu sous le nom de frelon asiatique géant, il a été capturé le 14 juillet dans un piège tendu par le WSDA et identifié avec certitude le 29 juillet. «C’est encourageant car cela signifie que nous savons que les pièges fonctionnent», a déclaré Sven Spichiger, le directeur du département, dans un communiqué. «Mais cela signifie aussi que nous avons du travail à faire.», a-t-il ajouté avant de préciser que des recherches supplémentaires étaient nécessaires pour repérer les nids à l’aide de caméras infrarouges, en plaçant davantage de pièges. Jusqu’à présent, plus de 1,300 pièges ont été tendus dans l’État par le WSDA, ainsi que par des spécialistes. Ils espèrent localiser et détruire le nid d’ici la mi-septembre, car de nouveaux drones et reines émergent, habituellement, à la mi-septembre. Mais les spécialistes veulent l’empêcher pour ne pas permettre à l’espèce de se propager. Les frelons géants tuent 50 personnes par an au Japon a rapporté Fox News en mai dernier.

laissez un commentaire