US Round Up du vendredi 10 juillet – DeSantis, De Niro , Mode & Covid19, NBA, Hôpitaux

Gov. DeSantis

Le débat autour de la réouverture des écoles fait rage aux Etats-Unis alors que la pandémie continue de faire des ravages dans plusieurs Etats. De nombreux parents et responsables de l’éducation se disent inquiets d’envoyer les enfants en classe, le gouverneur de Floride est d’un autre avis …

« Si Walmart est ouvert, les écoles devraient l’être aussi », réplique DeSantis

Dans le cadre de son offensive pour la réouverture des écoles, le gouverneur de Floride Ron DeSantis, a déclaré jeudi que si les chaînes de magasins étaient autorisées à reprendre leurs activités, les écoles devraient l’être aussi, informe Politico. Le risque que les enfants tombent malades est «extrêmement faible», a-t-il précisé, ajoutant que si les fast-foods et les quincailleries sont essentiels, éduquer nos enfants est tout aussi essentiel. D’autre part, les enseignants et les responsables des écoles locales ont exprimé leurs préoccupations à l’égard de cette offensive. D’ailleurs, le président de la Florida Education Association, Fedrick Ingram, a qualifié DeSantis et les dirigeants de l’État d’ « irresponsables » dont les agissements sont motivés par des raisons politiques. »Notre gouverneur se fait un plaisir de nous utiliser comme une boîte de Pétri« , lança Ingram dans une interview, lit-on sur le site de Politico.

NBA – Les cas de coronavirus se multiplient

Washington Wizards

Mauvaise nouvelle pour les fans du basket ! The Washington Post vient de révéler que Bradley Beal et Davis Bertans ne sont pas les seuls joueurs du Washington Wizards qui ne vont pas débarquer dans la bulle de la NBA en Floride. Les gardiens Gary Payton II et Garrison Mathews ainsi que le centre Thomas Bryant ne seront pas de la partie non plus pour faire le voyage à l’ESPN Wide World of Sports Complex mardi. En effet, Bryant et Payton ont tous deux été testés positifs au nouveau coronavirus. Quant à Mathews, il n’a pas rejoint l’équipe pour des raisons personnelles, selon des sources proches des joueurs. Il reste néanmoins à savoir si l’un des trois joueurs rejoindrait les Wizards en Floride à une date ultérieure. Interrogé lors d’une conférence de presse virtuelle sur l’absence des joueurs aux séances d’entraînement, le Coach Scott Brooks s’est refusé à tout commentaire, citant la convention collective de la ligue, précise le WP.

Coronavirus – Le spectre des hôpitaux débordés

Les hôpitaux du Sud et de l’Ouest de l’Amérique sont mis à rude épreuve sous le flot des nouveaux patients infectés par le coronavirus, alerte The New-York Times. Ce qui les oblige à annuler les chirurgies peu pressantes et libérer les patients plus tôt que prévu afin de mettre les lits à la disposition des patients Covid19. Même les services ordinaires se sont convertis en unités de soins intensifs. « Nous vivons actuellement l’équivalent d’un accident de bus par jour, et le rythme ne fait que s’accélérer au quotidien,  » déplore John Sinnott, président de la médecine interne à l’Université de Floride du Sud.  En Caroline du Sud, les troupes de la Garde nationale sont appelées à faire des intraveineuses et à vérifier la pression artérielle. En Floride, plus de 40 unités de soins intensifs dans 21 comtés ont atteint leur capacité maximale et n’ont plus de lits disponibles. Le gouverneur Greg Abbott du Texas a ordonné jeudi le renforcement de la capacité des d’hôpitaux dans près de 100 comtés, ainsi que le report des chirurgies et procédures médicales peu pressantes, souligne le NYT.

Mode & distanciation sociale

Dans l’univers de la mode où nous plonge The Wall Street Journal, on réfléchit aussi à la meilleure façon de respecter les gestes barrières imposés par les gouvernements. Le vêtement comme outil de distanciation a toujours existé dans l’histoire mais pas uniquement pour une raison sanitaire. Maintenir une distance entre soi et les autres  dans les années 1800 était surtout une question d’appartenance de classe ou de genre. Ainsi les encombrantes crinolines arborées par les élégantes dames autrefois ajoutaient du volume aux jupes et repoussaient les avances non désirées des opportuns, rappelle le Journal. Aujourd’hui, les  créateurs reviennent vers les structures larges et aérées, aux hanches surdimensionnées. « Merci de respecter la distanciation sociale » lit-on sur le compte Instagram de Katie Ruensumram,  consultante de mode, ayant un penchant affirmé pour les pièces aux hanches surdimensionnées. Ce sera peut-être ça le futur de la mode où l’espace privé devient le luxe suprême. En tout cas la collection de cet été propose une panoplie de robes cloches chics, baptisées « Keep your distance » , signale WSJ.

Coronavirus – Robert De Niro sous pression financière

Robert De Niro

Selon Fox News, l’avocat de Robert De Niro affirme que la crise du coronavirus a mis à rude épreuve la situation financière de l’acteur. La star de 76 ans détient des participations dans des entreprises touchées par la pandémie. Non seulement il a arrêté ses activités à cause de la crise mais ses revenus ont également chuté au cours de cette année. Au tribunal, l’épouse dont il s’est séparée, Grace Hightower, a demandé une ordonnance d’urgence pour que son mari  augmente le plafond mensuel de sa carte de crédit American Express de 50,000 $ à 100,000 $, selon Page Six. L’avocat de Hightower a confirmé au juge que De Niro avait effectivement réduit le plafond de la carte de crédit. De leur part, les avocats de De Niro disent que ce dernier vit un stress financier suite à l’arrêt des activités de la chaîne de restaurants Nobu et Greenwich Hotel, qui ont accusé d’énormes pertes, et dont il détient des participations. Le juge a décidé que De Niro maintienne le plafond de 50,000 $ pour les cartes de crédit. Mais il doit verser 75,000 $ à Hightower pour qu’elle puisse se procurer une maison d’été avec ses deux enfants. De Niro et Hightower se sont mariés en 1997 et ont eu une vie tumultueuse depuis. Ils ont deux enfants: Elliot, 21 ans, et Helen, 8 ans, note Fox News.

 

laissez un commentaire