US Round Up du vendredi 16 octobre – Pfizer, Kamala Harris, Chômage, Pauvreté, Hôpitaux

Albert Bourla

Le géant pharmaceutique américain Pfizer envisage de demander une autorisation d’urgence pour son vaccin contre le Covid-19 auprès de la FDA au cours de la troisième semaine de novembre, a annoncé vendredi le patron du groupe Albert Bourla. Mais la FDA pose trois conditions à l’autorisation d’un vaccin: Est-il efficace? Est-il sûr? Et la société est-elle capable de le produire à grande échelle? Pfizer affirme que les trois conditions seront remplies dans un mois…

Covid19 – Pfizer va demander une autorisation d’urgence pour son vaccin fin Novembre

Le géant pharmaceutique américain Pfizer prévoit de demander une autorisation d’urgence pour son vaccin contre le Covid-19 auprès de la FDA, en supposant que les données soient positives, et peu après que l’étape de sécurité aura été franchie, au cours de la troisième semaine de novembre lit-on sur le site de Fox News. Pfizer qui développe son candidat vaccin en collaboration avec son partenaire allemand BioNTech SE, affirme pouvoir obtenir les données sur l’efficacité du vaccin vers la fin de ce mois-ci, et disposer des données sur la sécurité du médicament d’ici la troisième semaine de novembre. Quant à la troisième condition à l’autorisation du vaccin qui consiste à la capacité de la société à produire à grande échelle tout en garantissant la bonne qualité et la régularité de la production, elle sera également remplie d’ici un mois. Pfizer a déclaré avoir établi ce calendrier dans le but de dissiper toute confusion concernant le processus complexe du développement du vaccin. « Pour garantir la confiance du public et dissiper toute confusion, je pense qu’il est essentiel que le public soit mis au courant de nos délais« , a déclaré le patron de Pfizer, Albert Bourla, dans une lettre ouverte rendue publique vendredi matin.

Les inscriptions au chômage au plus haut depuis Août

Selon The Wall Street Journal, les inscriptions hebdomadaires au chômage sont reparties à la hausse, passant à 898,000 la semaine dernière. Ce qui montre la fragilité de la reprise économique dans l’absence d’un nouveau plan de relance et l’incapacité du marché du travail à surmonter les effets dévastateurs de la crise sanitaire. Le nombre de bénéficiaires des prestations de chômage  est tombé à près de 10 millions au cours de la semaine close le 3 octobre, contre 11,2 millions la semaine précédente, informe le département du Travail. Selon une enquête menée par The Wall Street Journal plus de la moitié des économistes interrogés ce mois-ci disent s’attendre à une reprise des emplois détruits par la pandémie en 2023, voire plus tard, soit une reprise plus lente que les prévisions publiées il y’a six mois, explique le Journal. Alors que l’aide supplémentaire de 600 dollars par semaine, décidée par le gouvernement face à la pandémie a pris fin en juillet, l’administration Trump et les démocrates sont en pourparlers depuis trois mois pour l’adoption d’un nouveau plan de soutien à l’économie, souligne la publication.

Présidentielle – Harris suspend ses déplacements à cause du coronavirus

Kamala Harris

La sénatrice Kamala Harris a annulé tous ses déplacements prévus par sa campagne lors du week-end «par excès de prudence», en raison de cas Covid-19 détectés dans son entourage dont un membre de l’équipage de conduite et sa responsable de communications, a annoncé jeudi l’équipe de campagne Biden, citée par Politico. Harris, la candidate démocrate à la vice-présidence, a été testée négative pour le coronavirus trois fois au cours de la semaine dernière – y compris jeudi – précise l’équipe. « La sénatrice démocrate n’a pas été en contact avec les deux individus dans les 48 heures précédant leurs tests positifs ». Aucune des personnes testées positives n’a eu de contact avec Harris ou l’ancien vice-président Joe Biden, précise O’Malley Dillon, le directeur de la campagne Biden. Sen. Harris qui devait se rendre à Cleveland vendredi, a également évoqué un meeting au Texas lors d’une interview avec Rachel Maddow de la chaine MSNBC.

Covid-19 plonge des millions d’Américains dans la pauvreté

Alors que le programme d’aide fédérale débloqué au printemps avait sauvé des millions d’Américains de la pauvreté, l’aide est désormais épuisée, et la pauvreté frappe à nouveau de plein fouet et à des niveaux plus élevés qu’avant la crise du coronavirus, selon deux nouvelles études, consultées par The New-York Times. D’après les chercheurs de l’université de Columbia, le nombre de pauvres a augmenté de 8 millions depuis mai, après avoir chuté de 4 millions au début de la pandémie à la suite du plan de relance de 2 trillions de dollars «Cares Act». De leur part, les chercheurs de l’Université de Chicago et de Notre-Dame ont constaté que le nombre de pauvres avait augmenté de 6 millions au cours des trois derniers mois, touchant plus particulièrement les Noirs et les enfants. «Ces chiffres sont très préoccupants», avertit Bruce D. Meyer, économiste à l’Université de Chicago et auteur de l’étude. « Les gens ont beaucoup plus de mal à régler leurs factures, à payer leur loyer, et à mettre de la nourriture sur la table», déplore Meyer cité par le NYT.

Les hôpitaux au bord de la saturation dans le Midwest

Débordées par les flux des patients Covid-19, les équipes médicales à travers les États-Unis sonnent l’alarme sur une éventuelle saturation des hôpitaux face au rebond incontrôlable de la pandémie, signale The Washington Post. D’ailleurs, mercredi soir, huit hôpitaux et services d’urgence à Kansas City, dans le Missouri, ont été inondés par les patients qu’ils ont dû cesser temporairement d’accorder l’accès aux ambulances, a déclaré jeudi Marc Larsen, médecin urgentiste à l’hôpital St.Luke, au Kansas. Les hôpitaux sont au bord du chaos et « continuent de lutter pour avoir une capacité adéquate et faire face aux flux croissants des patients » t-il ajouté. Et le WP de souligner également que pour la première fois depuis fin juillet, le nombre de cas de coronavirus nouvellement signalés aux États-Unis a dépassé les 64,000 jeudi. Dans 44 États y compris le district de Columbia, le nombre de cas de contamination est plus élevé que celui enregistré le mois dernier. De plus, la majorité des nouvelles infections est signalée dans les zones rurales dont la capacité hospitalière est limitée. Plus de 7,944,000 cas ont été signalés dans tout le pays depuis février, et au moins 216,000 décès liés au Covid-19, relève le média.

 

Jamila Arif

 

 

laissez un commentaire