USFP. Le grand fleuve déborde à Marrakech

Driss Lachger, la vie en rose

Driss Lachger, le premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires, était à Marrakech samedi 17 octobre pour inaugurer le nouveau siège de la section du quartier Issil. Très enthousiaste et bien gonflé, il a déclaré que « L’USFP restera ce grand fleuve où se déversent tous les fleuves et qui doit se renforcer de tous ses affluents gauchistes et progressistes ». Allélua!

L’espoir fait vivre. S’il est vrai que les principes (on précise bien les principes) de l’USFP restent utiles pour la société marocaine, il n’en demeure pas moins vrai que le premier secrétaire devrait répondre à cette petite question: En quoi l’USFP est encore une force de progrès? Il doit quand même expliquer aux Marocains ce qu’il leur prépare pour faire d’eux des gens heureux et effacer de leur mémoire les méfaits de ce gouvernement auquel il participe sous la  conduite des forces régressives.

Enfin, si la poésie peut faire plaisir et chauffer la salle, pourquoi pas, mais peut-elle empêcher un fleuve de déborder?

laissez un commentaire