Vaccin anti-grippe : « Les britanniques d’abord ! »

 

Le gouvernement britannique annonce l’instauration de restrictions à l’export de vaccins contre la grippe afin de s’assurer d’en avoir suffisamment pour la population britannique.

Le ministère de la Santé explique dans un communiqué avoir « pris cette mesure en réponse à la forte demande de vaccin antigrippal provenant d’autres pays afin de réduire le risque que ces produits soient exportés ».

Cela « protégera notre approvisionnement en vaccins contre la grippe, dans le cadre de nos plans pour fournir 30 millions de vaccins contre la grippe avant cet hiver sans précédent », a indiqué le ministre de la Santé Matt Hancock.

Le programme public de vaccination gratuite contre la grippe a été étendu cette année en Angleterre en raison de la pandémie de nouveau coronavirus.

L’objectif des autorités de santé est de réduire les risques de mortalité en cas de contraction des deux maladies (grippe et Covid-19) et d’éviter de surcharger les hôpitaux.

Les personnes testées positives à la fois à la grippe et au Covid-19 ont deux fois plus de chances de mourir que celles atteintes du Covid-19 seul, a indiqué le mois dernier une enquête de Public Health England, les service de santé publique en Angleterre.

 

Vaccins contre la grippe, en pénurie ?

laissez un commentaire