Vaccins Vs Nouveaux variants

Les nouveaux variants compliquent la situation même dans les pays où les vaccins sont disponibles.

La question de l’efficacité des vaccins anti-covid-19 contre les nouveaux variants du nouveau coronavirus se pose avec acuité. Un début de réponse vient d’être apporté.

Dès la détection du nouveau variant britannique, une peur bleue s’est emparée du monde concernant la capacité des vaccins déjà développés face à cette «nouveauté pandémique».

Certains scientifiques ont alors activé les recherches et se montrent aujourd’hui rassurants.

Des sites spécialisés viennent d’envoyer certaines de leurs conclusions.

Une étude, dirigée par des chercheurs de Pfizer (Pearl River, New York) et des chercheurs de l’University Texas Medical Branch (Galveston, Texas), indique que vingt sujets ayant été vaccinés lors des essais cliniques avec le vaccin à ARN messager BNT162b2 ont développé des anticorps sériques capables de neutraliser une souche virale renfermant la mutation N501.

Parue le 7 janvier 2021 sur le site bioXriv, cette étude montre que la neutralisation préservée du virus Y501 est cohérente avec celle observée avec un panel de quinze virus (pseudovirus) artificiellement porteurs d’autres mutations trouvées dans les souches SARS-CoV-2. Dit en mots communs, le vaccin de Pfizer pourrait combattre les nouveaux variants.

C’est ce qu’avancent aussi les Chinois en parlant de leurs propres vaccins. Lors d’une conférence de presse tenue récemment, Yang Xiaoming, président de China National Biotec Group CNBG, filiale de Sinopharm, a affirmé que, de manière générale, les nouvelles souches du coronavirus n’affecteront pas l’efficacité du vaccin, rappelant que ce dernier a un taux d’efficacité de 79%. «Pendant la conception du vaccin, nous avons vérifié son efficacité contre des variantes qu’on a extraites du virus. Notre produit s’est avéré efficace et capable de faire face à toutes les souches du covid», explique le président qui rassure quant à ces nouvelles variantes qui ne sont pas plus dangereuses que «la version originale», bien qu’elles soient plus contagieuses.

Certains scientifiques se montrent prudents. L’efficacité des vaccins ne pourrait être prouvée contre les nouveaux variants que sur une longue durée.

LIRE AUSSI :

COVID-19 : AU-DELÀ DES VACCINS

laissez un commentaire