Vente aux enchères : Des artistes africains contemporains s’allient contre la Covid-19

Proposée par la Fondation pour le développement de la culture contemporaine africaine et l’African Culture Fund, une vente aux enchères d’œuvres « Africa Unite » sera organisée le 7 juillet prochain.

 

Une cinquantaine de toiles de trente artistes africains contemporains sera vendue lors d’une séance à huis clos entre Paris et Casablanca, par les deux maisons de vente Cornette de Saint Cyr et La Marocaine des Arts le 7 juillet 2020 (18h00). Les œuvres d’artistes de renom comme Abdoulaye Konaté, Soly Cissé, Joana Choumali, William Kentridge, Mohamed El Baz, Siriki Ky, Mohamed Melehi, Ilias Selfati, Barthélémy Toguo, Safaa Erruas ou encore Mahi Binebine feront l’objet de cette vente intitulée « Africa Unite » et qui sera retransmise sur le site de Drouot Online.

Les deux maisons de vente, Cornette de Saint Cyr et La Marocaine des Arts font la vente de manière bénévole et «ne toucheront pas de commissions sur les transactions », selon un communiqué de la fondation. Pour ce qui est du transport des oeuvres vendues, il sera à la charge de l’acheteur. Le catalogue de la vente sera mis en ligne le 23 juin.

Pour rappel, la fondation, consciente de la nécessité pour les Africains de se (ré)approprier leur culture et leur art, et de l’importance pour les artistes du continent de retrouver leur public local, souhaite œuvrer à rendre plus visible la création contemporaine sur sa terre d’origine. Ceci en valorisant les oeuvres auprès d’un public africain, amateur ou connaisseur, mais aussi en participant à la dynamisation du marché de l’art intra-africain.

Le Fonds africain pour la culture (ACF) lance le projet Sofaco pour venir en aide aux artistes

Comme tout le monde le sait, le Fonds africain pour la culture a été créé pour défend le désir d’un continent d’écrire de nouveaux récits et de donner une place légitime sur la scène mondiale à sa culture unique. Selon la fondation, les sources de financement de la culture demeurent fluctuantes, aléatoires et dispersées en Afrique malgré les efforts consentis par les gouvernements africains et les partenaires financiers du secteur. Cette situation rend l’activité de financement de la culture très complexe, tant pour les partenaires financiers que pour les porteurs de projets.

La création d’un instrument continental de financement de l’art et la culture devient donc une priorité pour l’Afrique. « Pour parer à cette crise sanitaire, le Fonds africain pour la culture (ACF) a décidé de lancer le projet Sofaco, dont l’objectif est de renforcer la capacité de résilience des artistes et organisations culturelles à travers une aide à la création et à la reconstruction du tissu social du secteur artistique en Afrique face à la crise de la Covid-19 », explique la même source.

LIRE AUSSI :

Saâd Lamjarred sortira un titre en égyptien

laissez un commentaire