Voyages. Un passeport covid pour prendre l’avion

Pour relancer les voyages d’affaires et les vols touristiques, plus de 170 aéroports dans le monde sont prêts à mettre en place un passeport sanitaire numérique.

Avec le coronavirus, et les différentes restrictions liées aux voyages internationaux, une idée est train de germer : L’Anticorps OK Pass ou l’AOK pass. Il s’agit d’un passeport sanitaire numérique qui pourrait relancer les voyages. Le concept, imaginé par une start-up basée à  Singapour et promue par une entreprise en Suisse a pour objectif de dépister de façon systématique les passagers avant le décollage de l’avion. Le résultat figure ensuite sur le passeport sanitaire numérique et permettra au détenteur de sortir librement à l’arrivée et d’éviter les quarantaines obligatoires dans certains pays. L’idée est déjà bien avancée, et près de 170 aéroports s’apprêtent à reconnaître le document notamment des aéroports italiens, américains, japonais ou encore français. La compagnie Alitalia travaille sur un projet pilote actuellement sur ses liaisons Rome-New York, Rome-Abu Dhabi et Rome-Le Caire. Etihad Airways, teste aussi le concept sur le trajet Islamabad-Abou Dhabi.

La Chambre de commerce internationale, l’Organisation mondiale du tourisme et l’Association internationale des transporteurs aériens (IATA) sont parties prenantes à l’initiative.

laissez un commentaire