Wafa Assurance, quels impacts du covid-19 ?

La crise sanitaire a certes impacté les résultats semestriels de Wafa Assurance, mais elle ne  freinera pas son plan de développement notamment en Afrique.

« L’activité de Wafa Assurance a été touchée par le ralentissement économique du pays », reconnait  le PDG de Wafa Assurance, Ramses Arroub, lors d’une visioconférence consacrée à la présentation des résultats semestriels du groupe. En chiffres, au 30 juin 2020, Wafa Assurance a réalisé un chiffre d’affaires global de 4,7MMDH stable par rapport au 1er semestre 2019 (+0,8%). Tiré principalement par la percée des unités de comptes en Epargne, le chiffre d’affaires Vie ressort à 2,4 MMDH en progression de +3,8%. En Non Vie, le chiffre d’affaires s’élève à 2,3MMDH en baisse de -2 %, et en automobile, il avoisine les 1,07 MMDH en recul de 6,3% sous l’effet des impacts de la crise liée à la pandémie Covid-19.  Par ailleurs, la compagnie d’assurance un dégagé un déficit net de 191 au premier semestre 2020 contre un bénéfice de 431 MDH au 30 juin 2019. «Le résultat net de Wafa Assurance est fortement impacté par la baisse du résultat financier mais aussi par la hausse du coût des impayés», commente Meriem Benkhayat, directrice exécutive en charge du pôle finance chez Wafa Assurance. Le PDG de la compagnie explique de son côté, cette contreperformance par la dégradation du portefeuille actions, suite à la chute des cours à la bourse de Casablanca et les méthodes de provisionnement prudentes retenues par la compagnie.

Conquête de marchés africains

A l’international, l’assureur a pu réaliser un chiffre d’affaires de 590 MDH dont 428 MDH en Afrique et 52 MDH en assistance. En Egypte, Wafa assurance a obtenu en août dernier le feu vert pour lancer son activité vie. En dépit d’un contexte marqué par l’incertitude, la compagnie ne baissera pas les bras et affiche de fortes ambitions sur le 4ème marché d’assurance en Afrique dont le volume de primes dépasse les 2 milliards de dollars. Sur les perspectives de développement, le PDG de Wafa Assurance est catégorique : «la crise sanitaire ne remet pas en cause nos projets de développement prévus initialement. Nous avons vocation à atteindre les objectifs fixés par notre actionnaire principal Al mada dans le cadre de sa stratégie de conquête africaine ».

 

laissez un commentaire