Youness Sefaoui remporte le premier prix du concours « Horizons intérieurs »

Le Jury du concours « Horizons Intérieurs : partage et convivialité aux temps du confinement » a choisi les 2 grands gagnants. Le premier prix est attribué à Youness Sefaoui, le deuxième prix à Youssef Oubahou et une mention spéciale a été attribuée à Lofti Souidi.

 

Le Jury composé de Hassan Hajjaj, artiste photographe, Deborah Benzaquen, artiste photographe, Yoriyas, artiste photographe, Mehdi Qotbi, artiste peintre et président de la Fondation nationale des Musées, Kristi Jones, commissaire d’exposition et Patricia Defever, fondatrice et directrice générale de Langages du Sud s’est réuni le 17 juin pour désigner les deux gagnants parmi les 100 photographies présélectionnées. Les membres du jury ont pris en compte le respect du thème, l’originalité, l’esthétique ainsi que la qualité technique des prises de vue.

Ce concours ouvert aux professionnels comme aux amateurs a remporté un très grand succès avec près de 1000 photos déposées par plus de 220 photographes à travers tout le Royaume. Il a permis d’encourager l’expression individuelle tout en créant une dynamique de mémoire collective qui transcende les origines sociales ou géographiques.

Vu l’engouement suscité par le concours photo, Langages du Sud va attribuer un prix du public qui reviendra à la photo qui aura le plus de likes sur sa page Instagram la semaine prochaine.

 

Un témoignage culturel sur la vie des Marocains pendant le confinement

 

Au-delà de ce concours photo, Langages du Sud a lancé une dynamique originale pour constituer un véritable témoignage culturel de portée historique sur la vie des marocains pendant le confinement.

La démarche « Horizons Intérieurs » est un concept original dont l’objectif est de porter et de mettre en valeur la qualité et la diversité des témoignages et des expressions sur le confinement.

Langages du Sud lance également une plateforme digitale, la réalisation d’un ouvrage exceptionnel sur le confinement avec la contribution d’auteurs et d’artistes de renom, et pense aussi au développement d’un projet d’exposition.

LIRE AUSSI :

On va bien s’amuser. Les comédiens préparent la reprise

laissez un commentaire