Festival ANMOGGAR N JAZZ 2018 – 2e édition

Frank Patillot Directeur du Festival ANMOGGAR N JAZZ

Initiée par l’Institut français d’Agadir (IFA), la 2ème édition du Festival Anmoggar du jazz propose une programmation inédite de qualité à faire pâlir de jalousie de nombreux festivals de jazz. Au menu : quatre soirées animées par 11 artistes de jazz de renommée internationale,  un plateau artistique éclectique : Faïz Lamouri 4tet (Maroc/France), Moisés P. Sánchez 4tet (Espagne), Pierrick Pedron 4tet (France), Stéphane Kerecki 4tet (France), Diana Horta Popoff 4tet (Brésil/France) Mario Felix Hernandez Morejon 5tet (Cuba/ France), Andrea Motis 5tet (Espagne), Jowee Omicil 4tet (France/Canada), Panam PANIC 5tet & Hi Levels (France).
Doté d’un budget de 1,2 million de dirhams, le festival ambitionne de devenir un événement majeur de la programmation culturelle de la région Souss-Massa. Après une première édition réussie en 2017, le Festival avait conquis un large public et son rayonnement s’est déployé sur l’ensemble du Royaume mais aussi en France.

Lors de son intervention à Paris, Alex Dutilh producteur de l’émission «Open Jazz» de France musique, a évoqué la leçon du célèbre trompettiste et compositeur américain Wynton Marsalis, selon laquelle « le jazz est un art  où la démocratie marche mieux. C’est une musique d’écoute, de l’échange, de valeurs de tolérance et de démocratie ». En précisant que «  la musique marocaine est une musique sophistiquée qui a alimenté plusieurs jazzmen ; ainsi les artistes invités peuvent en revenir enrichis par cette diversité musicale ».

Pour sa part, le directeur du festival Frank Patillot (directeur de l’IFA) a rappelé son souhait de déployer un volet « formation » autour du Festival. Ce dernier doit être « l’occasion de multiples rencontres avec les artistes locaux, d’ateliers, de workshops et de débats autour de thématiques liées au jazz, à son enseignement et aux pratiques en général. Un travail de médiation culturelle et d’actions transversales est engagé, notamment avec les associations socio-culturelles, les écoles, le conservatoire de musique, etc ».

De plus, grâce au soutien du Festival français «Jazz à l’Etage», le concours «Fresh sound» sera délocalisé, ce qui permettra d’accompagner le jeune artiste lauréat de l’édition pour l’aider à développer sa carrière grâce au soutien de la Région de Bretagne, BNP Paribas et l’IF Paris.

 

laissez un commentaire