Le confinement fait baisser le prix du sucre et de l’huile

Les mesures de confinement, avec les fermetures de restaurants et cafés ont fait baisser les prix des matières premières. Le prix du sucre, sur le marché international a, par exemple, baissé de près de 20% par rapport à février dernier, élève la FAO. La baisse  de la demande en provenance des producteurs d’éthanol causée par la forte chute des prix du pétrole brut est un autre facteur qui pousse à la baisse.

Pour les huiles végétales, les prix ont diminué de 12% en un mois en raison de la chute des prix de l’huile de palme, elle-même due à la forte baisse des prix des huiles brutes et minérales et des préoccupations concernant les impacts de la pandémie sur les marchés d’huile végétale à travers le monde.

Selon Peter Thoenes, analyste à la FAO, cette chute des prix est due «à la baisse de la demande sur les biocarburants, qui représentent une source importante de demande sur les marchés du sucre et des huiles végétales ».

laissez un commentaire