Aid Al Adha, Ait Taleb tire la sonnette d’alarme

Le ministre de la santé a peur que « la période de l’Aid » ne se transforme « en période de cauchemar ». Il ne cache pas son inquiétude et appelle à la vigilance.

Cette année, Aid al Adha sera exceptionnel. Le covid-19 se propage. Les chiffres de contamination augmentent et ceux des décès aussi. La prière sera accomplie à domicile. Mais les festivités sont maintenues. Lors d’une conférence virtuelle tenue ce samedi 25, le ministre de la santé, Khalid Ait Taleb semble anxieux. S’il rassure que la situation est maitrisée malgré le nombre de cas qui enfle ces dernières semaines, il appelle à être vigilant lors de la période de l’Aid qui connait un pic de déplacements intervilles et de rencontres familiales. «Il faut faire preuve de responsabilité en évitant les rencontres non essentielles, les poignées de main, les embrassades et les salutations physiques même entre les membres de la même famille », prévient le ministre avant d’insister sur le respect des précautions sanitaires et les gestes barrières lors des rassemblements familiaux. Pour Ait Taleb, un reconfinement n’est pas exclu et peut être décidé à tout moment si les citoyens ne respectent pas les consignes. D’autant plus, que « le covid-19 attaque aujourd’hui même les jeunes et les personnes qui ne souffrent d’aucune maladie chronique », conclut-il.

laissez un commentaire