Crime presque parfait

Les services de contrôle dépendant de l’ONSSA ont saisi 22 tonnes de jus de fruits nocifs destinés aux enfants. Un vrai danger a été évité. Grâce aux analyses effectuées, l’Office a découvert trois colorants alimentaires non mentionnés sur l’étiquetage, comme le stipule la loi sur les produits alimentaires. C’est là un crime qui allait être parfait, si ce n’était la vigilance de l’ONSSA.

Les importateurs malhonnêtes devraient être poursuivis devant la Justice

laissez un commentaire