La battue est ouverte

Les courants islamistes (PJD, MUR…) ont utilisé le programme de lutte contre l’analphabétisme pour se constituer un bon matelas de voix. Ils ont placé leurs instituteurs, leurs muezzins et même des gardiens dans plusieurs mosquées à travers le pays. C’est une véritable conquête. Le programme a été confié à un proche de Benkirane, résultat, 1200 associations des 3.000 engagées et 5.000 instituteurs sont d’orientation islamiste, donc en somme des agents du PJD et du MUR. Des rabatteurs électoraux. Le PJD qui nous raconte que la femme participe au développement, comme s’il y croyait, pense surtout que le développement passe par le foulard et le voile et se concrétise par un vote en sa faveur.

laissez un commentaire