Amzazi. Porte-parole, porte-poisse

« Nous étions obligés de prendre des décisions, des décisions de bon sens, et pour nous, les décisions que nous avons prises, dans le cadre d’une crise, sont les plus graves et celles qui ont le plus d’impact néfaste sur les citoyens ».

Ainsi parlait le ministre de l’Education et porte-parole du gouvernement, dans un entretien accordé à ChoufTV. Ce n’est plus un porte-parole, c’est un porte poisse pour son gouvernement. Il vient juste de dire le contraire de ce que le gouvernement aurait voulu dire.

Nous avons un vrai problème avec les porte-parole. Il faudrait peut-être essayer les fenêtres.

laissez un commentaire