Appel au meurtre. Twitter et Facebook suspendent les posts de Mahathir

Cédric O. Le secrétaire d’Etat français au numérique a eu gain de cause

Suite aux propos contestés de l’ancien premier ministre malaisien Mahathir Mohamad affirmant que les musulmans ont le droit de tuer des Français, le secrétaire d’Etat français Cédric O a contacté Twitter pour demander la suppression du compte twitter du concerné.

Twitter s’est contenté d’accompagner le tweet d’un avertissement, mettant en garde que le message a enfreint les règles relatives à la glorification de la violence. Toutefois, ont expliqué les responsables du réseau social « twitter a déterminé que sa disponibilité peut présenter un intérêt pour le public ».

Ce n’est que dans une deuxième étape que le tweet a été définitivement supprimé.

Plus tard, Facebook en a fait de même, puisque Mahathir l’a aussi publié sur sa page. « Nous n’autorisons pas les discours de haine sur Facebook et condamnons fermement tout soutien ou appel à la violence, au meurtre ou aux atteintes physiques » a expliqué la plateforme.

Voilà, les réseaux sociaux ne peuvent pas être utilisés pour répandre la terreur.

Aucun pays n’a pu résoudre le problème de la haine en ligne disait Cédric O en 2019 lors de la présentation de la proposition de loi contre la haine en ligne à l’Assemblée nationale. Cette loi voulait imposer aux réseaux sociaux de retirer « tout contenu comportant une incitation à la haine ou une injure discriminatoire ».

laissez un commentaire