Cinemed. Les films marocains cartonnent au festival de Montpellier

Le Maroc est fortement représenté à la 42ème édition du festival du cinéma méditerranéen de Montpellier « Cinemed » qui se déroule du 16 au 23 octobre 2020.

 

Zanka Contact | BFI London Film Festival 2020

A wild and electric chemistry is ignited when Rajaes and Larsen’s lives collide. Zanka Contact screens at #LFF this week https://theb.fi/30UAF0K

Publiée par BFI London Film Festival sur Samedi 10 octobre 2020

 

Apprécié pour leur thématique, l’audace et l’originalité de leur réalisation, les films marocains sont désormais présents dans les festivals de cinéma internationaux les plus prestigieux au monde.

Cette année, le Maroc présente quatre films au Cinemed de Montpellier, toutes catégories confondues (long et court métrage, documentaire…).

 

« Zanka Contact »

 

Après avoir été remarqué au FIFM à Marrakech et à la Mostra de Venise, le film événement Zanka Contact, réalisé par Ismael El Iraki concourt dans la catégorie « compétition long métrage » aux côtés de huit autres productions. Différents prix récompensent cette catégorie notamment l’Antigone d’Or de Montpellier Méditerranée Métropole, le Prix de la Critique BNP Paribas, le Prix du public Midi Libre, le Prix du jeune public de CMCAS Languedoc, et le Prix JAM de la meilleure musique.

Avec en tête d’affiche Khansa Batma, Ahmed Hammoud et Saïd Bey, « Zanka contact » raconte l’histoire de la passion brûlante de Larsen, un rocker « has been » et de Rajae, une prostituée paumée qui met le feu à un Maroc inattendu peuplé de Calamity Janes berbères, de concerts de métal, de serpents venimeux et de flics tortionnaires. Un trauma enfoui commun les rapproche: le rock n’roll les unit, la voix d’or de Rajae et la guitare en peau de serpent de Larsen.

 

« Mica », « Fadma » et « Le départ »

 

Le cinéaste Ismael Ferroukhi concourt lui, en sélection officielle pour le Prix du Public Midi Libre, dans la catégorie « Panorama longs métrages » avec son film Mica.

Jawad Rhalib figure également en compétition officielle avec « Fadma » dans la catégorie «documentaires » et concourt pour le Prix Ulysse-Montpellier Méditerranée Métropole doté par la médiathèque centrale Federico Fellini Montpellier Méditerranée Métropole. Pour sa part, Said Hamich Benlarbi participe dans la catégorie « court métrage » avec son film « Le départ ».

Considéré comme le rendez-vous annuel des meilleures productions méditerranéennes, Cinemed accueille cette année plus de 150 films des deux rives de la Méditerranée dont le Maroc, la Tunisie, l’Algérie, le Liban et l’Egypte.

 

LIRE AUSSI :

Rap Halal. Le nouveau prosélytisme est né

laissez un commentaire