Covid-19 – ONU : Trump enfonce la Chine (vidéo)

 

Le président américain Donald Trump a prononcé mardi à l’ONU un discours virulent contre Pékin, appelant la communauté internationale à tenir la Chine pour responsable « du fléau qu’elle a déclenché dans le monde », en faisant référence à la pandémie de Covid-19.

« Dans les premiers jours du virus, la Chine a suspendu les voyages internes tout en permettant aux vols de quitter le pays et infecter le monde », a déclaré le président Trump lors de ce discours préenregistré et diffusé à l’occasion du débat général de la 75ème Assemblée Générale des Nations-Unis.

Le président américain a ensuite accusé la Chine et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) d’avoir « faussement déclaré qu’il n’y avait aucune preuve de transmission humaine » du virus, reprochant également à l’OMS d’être « virtuellement sous le contrôle de la Chine ».

Par ailleurs, a ajouté Trump, « la Chine déverse des millions et des millions de tonnes de plastic et de déchets dans les océans, surpêche dans les eaux d’autres pays, détruit de larges étendues de corails et émet plus de mercure toxique dans l’atmosphère que tout autre pays au monde ».

Les émissions de carbone de la Chine sont presque le double des Etats-Unis, et elles augmentent rapidement, a poursuivi le locataire de la Maison Blanche, notant que, par contraste, « après que je me suis retiré de l’Accord inégal de Paris sur le Climat, les Etats-Unis ont réduit leurs émissions de carbone davantage que tout autre signataire de l’Accord ».

« Ceux qui attaquent les réalisations exceptionnelles en matière environnementale des Etats-Unis tout en ignorant la pollution endémique de la Chine ne sont pas intéressés par l’environnement, ils veulent juste punir l’Amérique, et je ne le permettrais pas », a-t-il prévenu.

Le président américain a ensuite soutenu que si l’ONU « souhaite être une organisation efficace, elle devrait se focaliser sur les vrais problèmes du monde », à savoir le terrorisme, l’oppression des femmes, le travail forcé, le trafic de drogues, la traite d’êtres humains, la persécution religieuse et le nettoyage ethnique des minorité religieuses.

AFP

 

LIRE AUSSI

Covid-19 : Nouveaux pics et nouvelles restrictions au Maroc et ailleurs (vidéo)

 

laissez un commentaire